Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : « Yewwi askan wi » écarté des législatives , Ousmane Sonko veut braver l'interdiction de manifester
 

Sénégal : « Yewwi askan wi » écarté des législatives , Ousmane Sonko veut braver l'interdiction de manifester

 
 
 
 1956 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 juin 2022 - 17:26

Ousmane Sonko (ph)-


A moins de deux mois des législatives , le climat s'est crispé au Sénégal après le rejet de la liste de la principale coalition d'opposition, « Yewwi askan wi" dont la figure de proue est Ousmane Sonko.


Les Sénégalais ont rendez-vous avec les urnes le 31 juillet prochain pour désigner les 165 élus, qui les représenteront à l’Assemblée nationale pour la prochaine mandature de cinq ans.


A l'approche des législatives , le climat s'est tendu surtout avec le rejet de la principale coalition de l'opposition des législatives.


La cour constitutionnelle a en effet décidé de rejeter les recours de la principale coalition d'opposition, « Yewwi askan wi », contre la décision du ministère de l'Intérieur de ne pas enregistrer sa liste nationale jugée irrecevable. 


 

Une décision qui revient à écarter de la course des élections du 31 juillet certaines des figures de l'opposition, dont Ousmane Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et candidat déclaré à celle de 2024.


Pour contester cette décision , Ousmane Sonko s'est dit prêt à défier l'interdiction de manifester.


"Il y a des choses qu'on ne peut plus admettre. On se permet de piétiner la Constitution et de mettre le pays en insécurité", a-t-il dit. 


Yewwi Askan Wi, son parti a dénoncé ces derniers jours une tentative de la part du président Macky Sall de l'éliminer des élections sous couvert de moyens légaux.


 

Les autorités reprochent à la liste de l'opposition l'inéligibilité d'une de ses candidates, figurant par inadvertance à la fois parmi les titulaires et les suppléants. 


Le Conseil constitutionnel a également invalidé une liste de la majorité présidentielle parce qu'elle manquait aux règles de parité hommes-femmes.

 L'actuelle Assemblée est largement dominée par la coalition présidentielle.

 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sénégal : « Yewwi askan wi » écarté des législatives , Ousmane Sonko veut braver l'interdiction de manifester
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter