Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La Fonction Publique se donne les moyens pour maitriser ses effectifs
 

Côte d'Ivoire : La Fonction Publique se donne les moyens pour maitriser ses effectifs

 
 
 
 1750 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 juin 2022 - 14:59

La Ministre Anne Ouloto à l’ouverture mardi à Abidjan (Ph KOACI) 


Le Ministère de la Fonction Publique veut maîtriser ses effectifs. C’est l’objectif principal des travaux de la Conférence de programmation des effectifs pour la prise en compte des besoins réels en personnels des ministères organisés du mardi 21 au vendredi 24 juin 2022 et dont l’ouverture a été présidée par Anne Désirée Ouloto.


Conformément au PND 2021-2025, le Gouvernement a inscrit, au cœur de son action, la qualité de l’offre de service publique. Dans ce cadre, il s’est engagé à bâtir une Administration publique dynamique, efficace et performante au service du développement. À cette fin, disposer de ressources humaines de qualité reste essentiel et appelle à la promotion d’une gestion des ressources humaines civiles en rapport avec les capacités financières de l’État.


Il s’est, entre autres, de mettre en place des dispositifs assurant une évolution contrôlée des effectifs de l’Etat pour accompagner efficacement les recommandations du Document portant Stratégie de Maitrise de la masse salariale 2014-2020 et tendre vers le critère de convergence de l’UEMOA, fixé à 35 % du ratio masse salariale sur recettes fiscales. Il convient de noter que la mise en œuvre de la stratégie a permis la baisse dudit ratio qui est passé de 46% en 2014 à 38,9% en 2021.


Il est donc apparu nécessaire pour le Ministère de la Fonction Publique de procéder à une programmation des effectifs des fonctionnaires et agents de l’État à recruter, à travers la tenue d’une Conférence de Programmation des Effectifs pour la prise en compte des besoins réels en personnels exprimés par les ministères.



 

La Conférence avait pour objectif général d’identifier les besoins réels des ministères pour l’exercice 2023 en vue de la mise en adéquation des ressources humaines actuelles de chaque ministère et ses besoins futurs en personnels en rapport avec les capacités financières de l’État.


Plus spécifiquement, il s’agit : d’identifier les différents besoins en personnels de chaque ministère sur la base de l’organisation présente et de la projection sur le futur ; d’évaluer les différents besoins en personnels des départements ministériels, en termes de postes budgétaires ; de déterminer les postes budgétaires à ouvrir au titre de l’année 2023 ; d’élaborer un avant-projet de Catalogue des Mesures Nouvelles pour l’exercice 2023.

Cent soixante-onze (171) personnes issues du Ministère de la Fonction Publique, du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et des représentants des trente autres ministères y ont pris part. La liste détaillée des participants est jointe au présent rapport.


Le Directeur Général de la Fonction Publique, Monsieur Soro Gninagafol a adressé ses remerciements à Madame le Ministre de la Fonction Publique pour avoir autorisé la tenue de cette conférence et, bien plus, pour sa présence effective. Il a, en outre, souligné son engagement personnel et celui de toute la Direction Générale de la Fonction Publique, à travailler activement à la mise en œuvre des actions destinées à l’amélioration de la performance de l’Administration Publique. Le Directeur Général de la Fonction Publique a, par ailleurs, rappelé les objectifs de la conférence avant de clore ses propos en félicitant et encourageant l’ensemble des acteurs engagés à la réalisation de cette conférence qui, faut-il le rappeler, n’avait pas de modèle de référence dans la Fonction publique.


Madame Anne Désirée Ouloto, le Ministre de la Fonction Publique, à l’entame de son propos a traduit la vision du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, qui est de bâtir une Administration publique dynamique, efficace et performante au service du développement du pays. Elle a souligné que les stratégies globales de transformation qualitative de notre administration passent par la reprise des bonnes pratiques dont la conférence de programmation des effectifs qui permettra, à terme, de corriger les dysfonctionnements qui impactent négativement la gestion des ressources humaines civiles de l’Etat. Dans ce sens, Madame le Ministre a invité l’ensemble des acteurs, particulièrement les DRH, à s’engager dans ce processus  irréversible avant de déclarer ouverte la conférence.


Entre ces deux interventions, l’assemblée a eu droit à une présentation synthétique sur la méthodologie de la Conférence de Programmation, faite par Monsieur Loa Adoh Daniel Junior, Directeur de la Programmation et du Contrôle des Effectifs.


 


À l’issue des travaux, il a été recommandé : d’élaborer de façon annuelle une lettre de cadrage de la gestion des ressources humaines, à l’image de ce qui est fait au Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ; de tenir obligatoirement les conférences de programmation internes des ministères en prélude à la conférence de programmation ; d’adopter des mesures pour freiner le recours massif au recrutement des contractuels dans certains ministères particulièrement dans les emplois existant dans la nomenclature des emplois de la Fonction Publique ; de prendre en compte les besoins en personnels réels exprimés par les DRH dans le cadre de l’affectation des admis ;d’inclure dans le SIGFAE les fonctionnalités permettant aux DRH de suivre les mouvements de leur personnel en temps réel ; de fournir, aux DRH, via le SIGFAE, des informations (contacts téléphoniques) des agents mis à leur disposition ; de définir un délai ferme pour la prise de service des nouveaux fonctionnaires et de déterminer un délai aux DRH pour la validation des prises de services des personnels mis à leur disposition ;de préciser, via le SIGFAE, la situation de handicap des agents mis à la disposition des DRH ; de renforcer le cadre institutionnel de l’exercice de la fonction DRH dans les ministères et institutions.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La Fonction Publique se donne les moyens pour maitriser ses effectifs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter