Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Culture, un fils du Premier ministre Patrick Achi à la tête d'une entreprise de production cinématographique fait parler de lui
 

Côte d'Ivoire : Culture, un fils du Premier ministre Patrick Achi à la tête d'une entreprise de production cinématographique fait parler de lui

 
 
 
 38401 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 juillet 2022 - 09:24

Hervé Achi ici à droite



Hervé Achi, fils du Premier ministre Patrick Achi, sorti d'une école cinématographique américaine au titre de Réalisateur, fait partie désormais de la famille du cinéma ivoirien après la diffusion de sa série "Méaculpa" de 26', sur une chaîne de télévision privée. Un pur produit de son Entreprise AIM (African Impact Movies) spécialisée dans la production cinématographique et audiovisuelle. 


Très discret, il raconte son histoire passionnelle pour le cinéma lors d’une visite dans les locaux de son entreprise sis à Cocody Angré 8ᵉ tranche.


« Quand j'avais 13,14,15 ans, lorsque je regardais les films, je mettais plus l'accent sur les aspects techniques, à telle enseigne que je me mettais dans la peau du réalisateur en utilisant des objets fabriqués par moi-même pour revivre ce que je venais de regarder. Alors, plus je grandissais, plus cette passion grandissait en moi ».

À cette époque, son géniteur, alors ministre de la République de Côte d’Ivoire, comme tout bon père soucieux de l'avenir de ses enfants, a voulu que chacun d'eux fasse connaître sa vision pour une bonne orientation dans les études.


« Au moment où mes frères cherchaient à poursuivre leurs études en économie ou en droit, moi, j'ai choisi le cinéma pour en sortir réalisateur. Mon père, certainement étonné, m'a lancé un défi, celui de me frayer un chemin dans la vie par ricochet au cinéma », déclare-t-il.

C'est ainsi qu'il lui a donné l'occasion d'aller réaliser le début de ses rêves à travers des études cinématographiques à Los Angeles de 2011 à 2013.


 

Aux USA, il alliait études et travail pour ne pas être une charge de trop sur le budget de son père. Après donc de brillantes études, sur recommandation de ses parents, il regagne son pays pour la phase pratique en 2014. 


L'occasion lui est offerte lors du tournage du film à succès "Afrasie". Il fait la connaissance du Réalisateur dudit film, Hounsou Yao Hyacinthe qui lui accorde son premier stage. Très habile, il gravit vite les échelons lors du tournage dudit film en devenant assistant à la réalisation et Réalisateur.


« Ce grand homme du cinéma, je lui dois une reconnaissance. Par son biais, j'ai côtoyé plusieurs autres techniciens et acteurs du film dont certains sont devenus aujourd'hui mes collaborateurs, à l'image du cofondateur et producteur d'AIM que je salue, à savoir Landry Agbadou », renchérit Hervé Achi.

Ce dernier, présent lors de la rencontre d'hier, se dit très fier de leur collaboration en louant son humilité. « Hervé ne se comporte jamais comme fils d'une haute autorité du pays. On partage nos quotidiens ensemble. Depuis 2018, nous bataillons pour relever nos défis. Grâce à notre film à succès Méaculpa, notre côte de popularité a augmenté et cela nous encourage à croire à un lendemain meilleur ».


Pour les perspectives, Hervé Achi demeure optimiste. « Notre entreprise met un point d'honneur sur le réel en abordant des sujets de la société africaine. Nous devons impacter notre public à travers nos expériences vécues loin des films fictions », a-t-il fait savoir.


Poursuivant, il annonce que "La Terreur du Terroir " est le titre de leur prochain film. Un film qui mettra en exergue les mythes et légendes du continent africain. 


Son entreprise peut compter sur ses ressources humaines en interne et externe dont des personnages ayant fait leur preuve aux États-Unis, en Afrique du Sud et ailleurs et sur des partenaires pour y arriver.


 

« Nos vœux, c'est de pouvoir terminer totalement une production par an (minisérie, long métrage, publicité.....) », affirme-t-il.

Dès lors, la conquête du monde se fera sans difficulté. « Nous nous préparons pour participer aux différents festivals et glaner des lauriers et être avec notre entreprise le porte-étendard du cinéma ivoirien », a ajouté, Hervé Achi.


Pour conclure, il confie qu'il sera l'homme le plus heureux le jour où son père l'appellera pour le féliciter.


« Un défi personnel que je me lance pour exceller dans ce que je fais et attendre ce jour ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Culture, un fils du Premier ministre Patrick Achi à la tête d'une entreprise de production cinématographique fait parler de lui
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Euh ! "Mea culpa" du film du 1er ministre, film à succès !? Plus de succès que les histoires de papa roro, papa mounigué, nayééé! Loll
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
On attend impatiemment le film de son père comédien au garbadrom d'adjamé dans des jeux de mâchoires. Krkrkrkr
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Okay... C'est noté... Félicitations et courage jeune Ivoirien. Tu fais partie de la nouvelle CIV qui bosse. Quand on se rappelle que sous la refornication du polygame koudou les gourous de son régime de voleurs avaient leurs enfants desoeuvrés et cancrelats comme leurs géniteurs qui ne faisaient qu'aller en boîte avec les millions volés du contribuable Ivoirien. Vraiment, nous venons de loin.... Bon vent... On avance vraiment...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter