Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Commercialisation de faux fer à béton, Issiaka Diaby menace les personnalités politiques qui tenteraient d'entraver la procédure judiciaire en cours
 

Côte d'Ivoire : Commercialisation de faux fer à béton, Issiaka Diaby menace les personnalités politiques qui tenteraient d'entraver la procédure judiciaire en cours

 
 
 
 5705 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 juillet 2022 - 06:51

Issiaka Diaby




Le verdict du procès des présumés fabricants de faux fers à béton est tombé aujourd'hui au tribunal de Yopougon. En Côte d'Ivoire, deux entreprises spécialisées dans la fabrication et la commercialisation de fers à béton disposent d'une attestation de conformité en cours de validité délivrée par Côte d'Ivoire normalisation (Codinorm).


Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI) a donné l'information à la presse à la fin de l'audience du jour devant le juge des référés du tribunal de première instance du palais de justice de Yopougon. Il avait déposé une plainte contre quatre entreprises commerçantes de fers à béton.


« Ces quatre sociétés devraient nous produire aujourd'hui leur attestions de conformité en cours de validité et les échantillons de fers à béton portant leurs noms, griffes ou initiales. Sur ces quatre entreprises, il y a deux entreprises qui ont pu produire, devant le juge, des attestations de conformité en cours de validité avec une certification internationale. Donc aujourd'hui, en Côte d'Ivoire, on peut dire qu'il y a deux entreprises qui produisent des fers selon les normes », a-t-il déclaré.


 

Face à cette situation, le Président du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire a attiré l'attention des Ivoiriens sur la commercialisation de fer à béton fabriqué sans attestation de conformité valide.


Issiaka Diaby a informé la presse que la direction de la société d'Etat en charge du contrôle de la conformité a décidé de se joindre à lui pour l'assainissement du marché du fer à béton.


Le président a promis se battre pour que la justice soit dite dans cette procédure tout en mettant en garde toutes les personnalités politiques ou administratives qui tenteraient de l'entraver.


« Nous CVCI, allons-nous battre parce que la justice doit être indépendante et doit être dite. Toutes les personnes qui sont impliquées dans cette affaire doivent répondre devant la justice. Tout fonctionnaire, quel que soit son titre qui se mêlera de cette affaire en vue d'empêcher son bon déroulement, se heurtera au Cvci. La justice doit être indépendante et faire son travail, car les Ivoiriens ne méritent pas de mourir par la faute de certains industriels ».



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir aurait il motivé à se soulever contre la communauté malienne au Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane O...
 
3287
Oui
63%  
 
1787
Non
34%  
 
132
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Commercialisation de faux fer à béton, Issiaka Diaby menace les personnalités politiques qui tenteraient d'entraver la procédure judiciaire en cours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Un comédien en boubou. Krkrkrkr
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter