Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des militants du PDCI désapprouvent le choix de Mangoua comme candidat pour les législatives partielles à Bodokro
 

Côte d'Ivoire : Des militants du PDCI désapprouvent le choix de Mangoua comme candidat pour les législatives partielles à Bodokro

 
 
 
 4879 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 août 2022 - 07:22

Mangoua Jacques en pleine allocution lors d'une cérémonie de son parti à Béoumi (ph KOACI) 



Élu député PDCI de la circonscription de Bodokro lors des dernières législatives en Côte d'Ivoire, l'honorable Sinmlin Kouadio Yao Marcelin qui était par ailleurs délégué PDCI de Béoumi 5, a malheureusement tiré sa révérence dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre 2021 à Abidjan, des suites d’une courte maladie.


Suite à ce décès comme des cas similaires dans certaines localités du pays, la Commission Électorale Indépendante (CEI), a décidé de procéder dans ces dites localités, à la reprise du scrutin législatif et sénatorial en y organisant le 03 septembre 2022, des élections partielles, en vue de leurs permettre de designer un représentant à l'hémicycle ou au sénat. 


 

À Bodokro, le choix du PDCI pour ce scrutin pose problème. La personne désignée pour être le porte étendard du plus vieux parti politique ivoirien est contestée.


En effet, Mangoua Koffi Saraka Jacques, puisque c'est de lui qu'il s'agit, choisi pour être le candidat PDCI à cette législative partielle, ne fait pas l'unanimité des militants du parti du président Bédié dans cette partie du centre du pays. Selon les informations en notre possession, les candidats à la candidature pour cette législative à venir à Bodokro, étaient au nombre de 8 dont l'ancien président du conseil régional de Gbêkê Mangoua Koffi Saraka Jacques qui, jusqu'à ce jour, est confrontée à une affaire judiciaire.


Contre toute attente, ce dernier a été préféré aux 7 autres prétendants à la candidature par les hautes instances du PDCI RDA, puis déclaré éligible à cette élection partielle par la CEI. Ce qui n'est pas du goût des militants qui se sont confiés ce mardi 09 août 2022 à KOACI. « Nous les militants du PDCI RDA de la circonscription de Bodokro et autres, on se pose beaucoup de questions sur le choix opéré sur la personne de Mangoua. Est-ce que sa candidature ne va pas poser de problèmes ? Il est est poursuivi dans une affaire de justice que tout le monde sait. Nous craignons que son dossier ne soit rejeté à la dernière minute du fait de cette épée de Damoclès qui traine toujours par là.


L'autre préoccupation, est de savoir si c'est faisable, cette candidature approuvée par notre parti qui est au parfum du dossier Mangoua Jacques, qui est toujours entre les mains de la justice. Il y avait plusieurs candidats et on les laisse pour prendre quelqu'un qui, au vu et au su de tous, a des problèmes avec la justice. Pourtant, ce problème avec la justice n'est même pas encore réglé. C'est celà notre préoccupation. Le parti a choisi Mangoua Jacques comme candidat, et la CEI a validé cette candidature. La troisième étape que nous craignons et qui est cruciale, est celle du conseil constitutionnel. Est-ce que, avec cette affaire judiciaire qui implique le choix du PDCI pour cette législative partielle, le conseil constitutionnel ne va-t-il pas rejeter la candidature de Monsieur Mangoua Jacques ? Si sa candidature est rejetée, pourrons-nous avoir un autre candidat ? Voilà la question que nous nous posons...» ont confié à KOACI, des militants du PDCI mécontents du choix opéré par leur parti pour cette partielle à Bodokro. En outre, ils estiment que plusieurs parmi les sept autres prétendants qui n'ont aucun souci judiciaire, peuvent valablement représenter les couleurs du plus vieux parti politique à cette joute électorale, tout en préservant la cohésion et l'unité dans leur parti, le PDCI RDA. Ils espèrent cependant, que la haute direction de leur parti, prendra cette remarque en compte pour éventuellement opérer un choix adéquat au risque de mettre à mal l'unité dans le parti dans cette zone.


Enfin, notons que pour l'élection législative partielle dans la circonscription électorale n°57. Bodokro, Lolobo et N'Guessankro Communes et Sous-Préfectures, Marabadiassa Sous-Préfecture; la CEI a déclaré éligibles Koffi N'Dah Kouakou et Kouakou Kanga, candidats titulaire et suppléant, Kouamé Attingbré et Kouassi Yao Gérard, candidats titulaire et suppléant, Mangoua Koffi Saraka Jacques et Yao Kan Clément, candidats titulaire et suppléant, Sahoure N'Guessan Patrice et Kouadio Koffi Albert, candidats titulaire et suppléant et Kouakou Kouamé Maxime et Kouamé Koffi Eugène, candidats titulaire et suppléant.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara a enfin réussi à mettre en place la sécurité sociale pour tous, un exploit?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso : 34 ans et pas Mossi, le capitaine Traoré pourra-t-il tenir longtemps ?
 
1625
Oui
42%  
 
2139
Non
55%  
 
142
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des militants du PDCI désapprouvent le choix de Mangoua comme candidat pour les législatives partielles à Bodokro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
vraiment ca devient dur deh pour le reste de PDCI daoukro plus rien ne va c'est depuis longtemps la fin d'un règne tribal sans aucun bilan pour HKB pitié !!! Ado a tenté de te faire une fin honnorable histoire de faire oublier ta nullité HKB mais meme ca tu as refusé bref l'avenir nous situera mais en general tu recolte ce que tu as semé et toi de la haine tu en a semée
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu dois probablement avoir un probleme de cerveau comme tout extrémiste drogué á 100% par des dogmes blibliques, coraniques, animistes et sectarians.
 
 il y a 1 mois
Joperfal
Mangoua Jacques a commis quel crime pour ne pas être éligible ? Même si le pouvoir despotique rdr l’accuse de fomenter un coup d’état avec un fusil calibre 12 et trois machettes retrouver derrière sa clôture. Le paradoxe c’est que le régime rdr débarque dans un pays avec 49 militaires armés jusqu’au dents. Ce pays met aux arrêts ces 49 soldats(?) et ici on dit qu’ils aller apporter la paix et blabla bla. Si un seul civil sans arme peut renverser un pouvoir, que ferait alors 49 militaires armés qui débarquent dans un pays ? Je souhaite que Ouattara soit médiateur dans un conflit et nous serons honorés au lieu d’être accuser au-dedans et au-dehors de tous les mots.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Prends mon "Gbo^h" de loin ...... Tu ne sais pas que sous le nouveau regime, on peut t'accuser de vouloir faire un coup d'Etat avec un couteau de cuisine ???.... Voilá pourquoi je dis chaque soir á ma bonne de bien ranger chaque soir les couteaux , cuilleres......
 
 il y a 1 mois
SRIKABLA
Du n'importe quoi !..... Ce n'est pas parce qu'une personne a des problemes avec la justice qu'il ne peut pas etre candidat á une election ...... Si la CEI a validé sa candidature, je ne vois pas oú est le probleme......
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
ben Srikah maintenant tu valides la CEI lol vous etes vraiment des plaisantins hein lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter