Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Célébration de la journée internationale de la paix, KKB aux ivoiriens : « Aidons Alassane Ouattara à installer durablement la paix dans le pays
 

Côte d'Ivoire : Célébration de la journée internationale de la paix, KKB aux ivoiriens : « Aidons Alassane Ouattara à installer durablement la paix dans le pays"

 
 
 
 1080 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 septembre 2022 - 10:16

KKB et Adjoumani ce mercredi 21 septembre à Abidjan (ph KOACI)



La Côte d'Ivoire, à l'instar des pays du monde entier, a commémoré, ce mercredi 21 septembre 2022, la Journée Internationale de la Paix. La cérémonie officielle s'est déroulée, à l'hôtel du District d'Abidjan, en présence du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, du ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin ainsi que de plusieurs autres personnalités.


S'exprimant au nom du Premier ministre Patrick, haut patron de cette cérémonie commémorative, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a appelé chacun à être un acteur de paix.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Que chacun de nous, à quelque niveau que ce soit, se pose en acteur de paix », a-t-il lancé, souhaitant que chaque occasion visant à consolider la paix puisse mobiliser les acteurs socio-politiques.


Le ministre Adjoumani a également indiqué que le thème de l'édition 2022 de la Journée internationale de paix, à savoir : ''Mettre fin au racisme. Bâtir la paix'', appelle chacun à œuvrer au renforcement de la paix.


« A l'instar des autres pays du monde entier, en Côte d'Ivoire, ce thème appelle chacun de nous à œuvrer au renforcement de la paix que nous avons ensemble conquis par des sacrifices importants. Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour mettre un terme à la polarisation qui afflige bon nombre de sociétés contemporaines. Face à la montée du terrorisme, de l'antisémitisme, des actes antireligieux, du racisme et de la xénophobie, nous devons défendre notre humanité commune. Il faut que les dirigeants, quels qu'ils soient, assument leurs responsabilités, condamnent tous les actes de violence et de haine et s'emploient à remédier aux maux qui, en profondeur, sapent la cohésion entre les peuples », a-t-il déclaré.


 

Kobenan Kouassi Adjoumani a aussi salué les actions, visant à consolider la paix en Côte d'Ivoire, entreprises, par le président de la République Alassane Ouattara et le gouvernement.


« Le maintien et le renforcement de la paix passent par un développement socioéconomique inclusif, et équilibré, une prospérité partagée de façon équitable (...) Le Gouvernement ivoirien, sous la haute égide du Président de la République, SEM Alassane Ouattara, a bien perçu cela en faisant du développement sa principale arme de lutte contre la violence, la haine, l'insécurité et les menaces terroristes. Des programmes spécifiques à l'endroit des populations vivant dans des zones fragiles sont mis en œuvre en vue d'étouffer toute tentative de conflits et de déstabilisation de la paix dans ces zones. Les sujets potentiellement confligènes tels que le foncier, font l'objet d'une attention particulière en vue de ne léser aucune frange de la population », a-t-il relevé.


Pour sa part, le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale, Kouadio Konan Bertin a fait savoir que le combat contre le racisme n'est pas à son terme.


« L'actualité nous rappelle sans cesse que le combat contre le racisme est encore devant nous. Des discriminations raciales sont constatées, lorsque du fait des conflits, des populations sont contraintes à l'exil. Les images récentes de tri de migrants aux frontières de l'Ukraine en fonction de leur couleur de peau ont, non seulement, été insupportable, mais également appelé notre attention sur cette réalité », a-t-il souligné, ajoutant que tout doit être mis en œuvre pour éradiquer les germes de la division.


En Côte d'Ivoire comme ailleurs, poursuit-il, tout doit être fait pour éradiquer les ferments de la division. Les stéréotypes discriminatoires doivent être chassés, la haine des cœurs doit être remplacée par le respect de l'autre, même dans la différence.


Le ministre Kouadio Konan Bertin a aussi fait savoir que dans un contexte de consolidation de la paix et de la cohésion nationale en Côte d'Ivoire, cette journée commémorative « doit nous conduire à poursuivre dans cette voie ».

Par ailleurs, il dit avoir rencontré, dans le cadre de sa mission au sein du gouvernement, les forces vives de la société.


« Depuis que Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, m'a appelé à ses côtés en me confiant la tâche de ministre de la Réconciliation et de la cohésion nationale, je n'ai eu de cesse de parcourir le pays, d'aller à la rencontre des peuples de toutes conditions, des plus haut placés aux plus modestes. J'ai rencontré les forces vives du pays, les organisations syndicales, religieuses et associatives et les chefs traditionnels. Je me suis rendu dans des villes et des villages où les tensions étaient vives. Et pourtant, peu importe où je suis allé, j'ai fait le même constat. Nous aspirons tous à vivre en paix », a-t-il rappelé.


Il a également exhorté les uns et les autres à promouvoir la paix sans relâche.


 

« Depuis toujours, Son Excellence Alassane Ouattara, Président de la République se bat pour la paix. Aidons-le à l'installer durablement », a-t-il dit.


Quant au Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies pour le Développement, Philippe Poinsot, il a salué les efforts de la Côte d'Ivoire pour la consolidation de la paix sur le plan national, à travers le dialogue, politique et intercommunautaire au niveau local.


« Le Système des Nations Unies est particulièrement heureux d'appuyer ces initiatives de consolidation de la paix, comme prévu par notre cadre de coopération pour le développement durable avec le Gouvernement », a-t-il indiqué.


La Journée internationale de la paix, faut-il le souligner, est célébré chaque année à travers le monde entier à la date du 21 septembre.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Célébration de la journée internationale de la paix, KKB aux ivoiriens : « Aidons Alassane Ouattara à installer durablement la paix dans le pays"
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Tout le monde aspire à la paix mais il manque la sincérité dans l'attitude des uns et des autres. Nous devons faire davantage et sortir des rencontres de paix des couleurs politiques. Les communautés doivent se parler s'entraider en mixant les guides de rencontres. Les rencontres doivent êtres permanentes et évaluées . L'on remarque qu'au moindre écueil sur la voie de la paix et de cohésion l'on déterre la hache de guerre. Il faut se pencher sérieusement sur le problème du foncier, des cours d'eau et autres qui sont sources de conflits. Il faut anticiper sur tout ce qui peut être source de conflits communautaires. Je suis contre les tournois de Football mal maîtrisés dans le processus de cohésion et de paix, ces rencontres qui se soldent souvent par plus de divisions. Nous devons tous faire de la PAIX,la prunelle de nos yeux...Could God help US..
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter