Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décès d'Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro puis survint la guerre fratricide entre les cadres du Worodougou, Bouaké Fofana n'a pas encore dit son dernier mot
 

Côte d'Ivoire : Décès d'Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro puis survint la guerre fratricide entre les cadres du Worodougou, Bouaké Fofana n'a pas encore dit son dernier mot

 
 
 
 7042 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 octobre 2022 - 15:01

Le Ministre Bouaké Fofana samedi dans le Worodougou (DR)



Depuis le décès en mars 2021 d’Hamed Bakayoko d’Amadou Soumahoro, ce n’est plus grande fraternité entre les cadres du Worodougou (Nord-Ouest).


Selon les informations en notre possession et émanant des fils et filles de la région, une guerre fratricide est constatée entre les cadres de la région en perspective des élections locales de 2023.


Le poste le plus convoité serait la présidence du conseil régional du Worodougou que dirige actuellement le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana.


 

Au fait de tout ce qui se trame autour de lui, il a tenu a informé les populations de sa région qu’il entend briguer un troisième mandat à la présidence du conseil régional du Worodougou en 2023.


« Me concernant, si les populations m’accompagnent de leurs bénédictions et si mon parti, le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, ndlr), me renouvelle sa confiance, je serai candidat à l’élection du président du conseil régional en 2023 », a-t-il déclaré samedi dernier lors de la troisième session de ce conseil tenue à Massala.


Par ailleurs et toujours dans le cadre de la 3ᵉ session ordinaire de l’année 2022 du Conseil Régional du Worodougou samedi 1er octobre 2022, le Ministre Bouake Fofana en a profité pour inaugurer un bâtiment flambant neufs de quatre classes avec bureau plus latrines construit par le Conseil Régional du Worodougou à Tiemassoba, village situé à quelques kilomètres de Massala. Coût de réalisation du projet : 49 997 792 francs CFA.


 

 Pour le Ministre Bouaké Fofana, la réalisation de ces infrastructures vise à augmenter la capacité d’accueil des établissements scolaires. Elle permettra à plusieurs élèves d’avoir la chance d’étudier et de travailler dans de bonnes conditions.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décès d'Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro puis survint la guerre fratricide entre les cadres du Worodougou, Bouaké Fofana n'a pas encore dit son dernier mot
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter