COMMUNIQUÉ
5 Novembre 2022
PRIMATURE CI
Côte d'Ivoire
 
 3598 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 
 
 
PRIMATURE CI
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Patrick Achi lance les travaux de construction du Lycée professionnel de Korhogo

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé le 04 novembre 2022 à Korhogo (région du Poro), au lancement des travaux de construction du Lycée professionnel de ladite ville, pour une formation capable de contribuer au développement économique de la Côte d’Ivoire.


Pour Patrick Achi, le Président de la République, Alassane Ouattara, a décidé de multiplier sur le territoire national la construction de Lycées professionnels, afin de contribuer à la formation d'un capital humain de qualité pour la vitalité socio-économique du pays. De même qu'offrir une seconde chance aux jeunes sortis trop tôt du système scolaire et désireux d’apprendre un métier ou de s’orienter vers l’auto-emploi.


Cette volonté gouvernementale se traduit par la réhabilitation ou la construction d’infrastructures, la mise en place de programmes adaptés à l’économie locale au profit des jeunes, pour leur formation aux métiers, en vue d’une insertion sociale durable.


Le Lycée professionnel de Korhogo sera bâti sur une superficie de 13 ha. Il aura un effectif de 1 000 élèves. L’établissement forme dans sept (7) filières, notamment en Electricité et l'Electronique; en Maintenance véhicule et engin ; en Chaudronnerie et soudure ; en Mécanique agricole ; en Mécanique moto ; en Bâtiment et travaux publics ; et en Fluide et transformation agro-alimentaire.


L’école cible également des formations qualifiantes de courte durée destinées au perfectionnement et à l’école de la 2ᵉ chance.


Selon le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, N’guessan Koffi, le Lycée professionnel de Korhogo sera ouvert aux pays de la sous-région. Il accueillera des élèves venant du Mali, du Burkina-Faso, de la Guinée et du Niger.


En vue d’améliorer l’accès et l’offre de formation dans le domaine de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (ETFP) en Côte d’Ivoire, le gouvernement a décidé de la construction et de l’équipement de sept (7) établissements de formation professionnelle dans les localités de Dabakala, Diabo, Gbéléban, Korhogo, Kong, Ebimpé-Anyama et Yamoussoukro.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Projet de Cohésion Sociale/ Le Premier Ministre Patrick Achi : « Ce projet est particulier, concret, réel et touche 3200 villages »


Un projet majeur. C’est celui lancé par le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, à Korhogo (Région du Poro).


Selon Achi, le Projet de Cohésion Sociale des régions nord du Golfe de Guinée (COSO), « est particulier, concret, réel et touche 3200 villages ». Mieux, c’est un projet qui vise à améliorer, renforcer les conditions et le cadre de vie des populations vivant dans les zones frontalières du nord de la Côte d’Ivoire.


Pour le Premier Ministre, le COSO est un nouveau projet structurant qui contribue à agir pour un développement local durable. Il consiste à identifier, préparer et réaliser les projets, en y associant les populations pour savoir et satisfaire leurs besoins. Le coût global pour la Côte d'Ivoire est estimé à plus de 87 milliards de FCFA.


Cette enveloppe servira à financer, entre autres, les investissements dans la résilience et l'inclusion des communautés (65,9 milliards de FCFA) ; le renforcement des capacités pour des communautés inclusives et résilientes (8,8 milliards de FCFA) ; et la plateforme de coordination au niveau sous-régional et le dialogue (4,4 milliards de FCFA), etc.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le projet COSO, plateforme de collaboration régionale et de dialogue, va profiter à 810 000 personnes issues des villages et groupes de villages, des femmes et des jeunes des régions cibles, notamment : Bafing, Bagoué, Béré, Bounkani, Folon, Gontougo, Kabadougou, Poro, Tchologo et Worodougou.


Le COSO, placé sous la tutelle du Cabinet du Premier Ministre, est exécuté par le Conseil du Coton et de l’Anacarde, en partenariat avec les Conseils Régionaux et les Communes. Sa durée est de cinq (5) ans.


Faut-il le préciser, le COSO, projet d’un montant global de 450 millions de dollars, est une initiative conjointe de la Banque mondiale, impliquant quatre (4) pays de l’Afrique de l’ouest que sont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin.


Le COSO a pour missions, l’amélioration de la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions cibles des pays du Golfe de Guinée. Surtout que ces régions sont exposées aux conflits et aux risques climatiques.


Tout en s’inscrivant dans une approche de Développement Conduit par les Communautés (DCC), le COSO se veut une réponse holistique régionale pour adresser les questions de fragilité, de conflit et de violence dans le nord des pays ciblés. Il contribuera à renforcer la résilience socio-économique des populations.


Cliquez pour agrandir l'image  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Patrick Achi lance les travaux de construction du Lycée professionnel de Korhogo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Depuis quelques temps Korhogo jadis triste et sans opportunités est devenue une véritable plateforme économique avec toutes sortes d'infrastructures dignes d'une grande ville. Il faut voir pour le croire. Bien d'observateurs avertis constatent que les fruits de la croissance sont vraiment partagés dans toutes les contrées de notre pays... Même quand on n'aime pas le lièvre il faut lui reconnaître sa célérité. On comprend aisément alors pourquoi l'opposition ivoirienne des microbes de la galaxie pseudo patriotique est en déliquescence avancée avec l'illettré polygame gbagba car ils ne peuvent rien proposer de mieux que Ouattara... Ou bien ? On avance...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter