COMMUNIQUÉ
30 Novembre 2022
CICG
Côte d'Ivoire
 
 2760 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 
 
 
CICG
Côte d'Ivoire Politique
 
Côte d'Ivoire : Couverture Maladie universelle (CMU), effectivité de la mise en œuvre dans des centres de santé à Adjamé et au Plateau


À l’hôpital général d’Adjamé, au Service médical des Fonctionnaires et au Centre de santé urbain Edmond Basque du Plateau, la mise en œuvre de la Couverture Maladie universelle (CMU) est une réalité.


Une visite organisée par le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle et le ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, le lundi 28 novembre 2022, a permis a la presse d’en constater l’effectivité.


Daouda Belem, agent de la CMU à l’Hôpital général d’Adjamé, a expliqué que le patient à jour de ses cotisations CMU reçoit un bon qui lui permet de payer seulement 30% de la consultation. Et si ses examens ou médicaments font partie du panier de soins, il bénéficie d’une réduction de 70% : « La consultation chez un spécialiste est facturée au minimum à 2 000 FCFA. Avec le ticket modérateur, le patient ne paie que 30%, soit 600 FCFA », a-t-il expliqué.


Et d’ajouter que le patient est orienté par l’agent CMU vers une pharmacie agréée : « La CMU a un panier de soins. Nous vérifions toujours si l’examen prescrit par le médecin est pris en charge par l’assurance. C’est après vérification que le bon est délivré à l’assuré ».


Séverin Armand Kouassi, inspecteur d’orientation, est venu en consultation pour un mal d’oreille. « J’ai la carte CMU depuis deux ans. Cela fait un an que j’ai commencé à l’utiliser ici même à l’Hôpital général d’Adjamé. Franchement, j’ai été surpris du faible coût des prestations qui sont pourtant de qualité. J’ai fait un audiogramme qui ne m’a coûté qu’environ 1 500 FCFA. J’ai aimé la prise en charge », a-t-il reconnu.


Kouakou Kouadio, quant à lui, a déjà bénéficié des avantages de sa carte CMU dans un centre de santé urbain à Agnibilékrou. Là-bas, les choses s’étaient bien passées pour lui. Et depuis lors, il n’hésite plus à s’en servir où qu’il soit. C’est pourquoi, il s’est rendu au Service médical des Fonctionnaires au Plateau où le médecin traitant a déclaré qu’il souffrait d’un paludisme. « J’ai payé 1 530 FCFA à la caisse et je n’ai déboursé qu’un peu plus de 1 000 FCFA à la pharmacie logée au sein de ce service médical », a témoigné ce fonctionnaire.


Toujours au Plateau, notamment au Centre de santé urbain Edmond Basque, Marie-Dominique Ayéwa, agent CMU, a révélé que l’établissement reçoit au quotidien en moyenne 17 à 20 patients assurés de la carte CMU. Depuis le démarrage de l’opération, plus 2 500 assurés CMU ont bénéficié des prestations dans les 14 services que compte la Formation sanitaire Edmond Basque au Plateau, selon son directeur général, Jaber Nemer.


Au 30 septembre 2022, le nombre de personnes enrôlées à la CMU se chiffrait à 3 509 800 pendant que 3 439 129 cartes d’adhérents ont été produites et 2 496 314 distribuées. 1 240 établissements sanitaires et 832 officines pharmaceutiques sur l’ensemble du territoire sont prestataires et partenaires de la CMU.


Cette visite est la première d’une série prévue à l'échelle du pays, dans les centres de santé et dans les centres d’enrôlement.



 
 
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter