Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  La déclaration d'Akufo-Addo sur Wagner au Burkina critiquée à l'intérieur
 

Ghana : La déclaration d'Akufo-Addo sur Wagner au Burkina critiquée à l'intérieur

 
 
 
 6560 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 17 décembre 2022 - 17:30

Adib Saani, lors d’une manifestation à Accra (ph)


La déclaration du Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, faite États-Unis au Sommet des leaders sur la présence du groupe Wagner au Burkina-Faso continue par susciter des réactions. La dernière en date au Ghana est celle d’un analyste en sécurité, Adib Saani.


Dans une publication de Saani partagée par l’ambassade de Russie au Ghana, l’auteur a mis en doute le bien-fondé de la déclaration du Président Akufo-Addo et sa préoccupation par les activités des mercenaires russes à la frontière nord du Ghana avec le Burkina Faso.


Dans sa réaction, Saani a déclaré que depuis l'indépendance, le Ghana a maintenu une position non alignée entre l'Est et l'Ouest dans le monde et que partant de là, la décision du Ghana de ne pas prendre parti a contribué par gagner le respect et la faveur de toutes les parties.


A propos de la déclaration qui est source de polémiques, Akufo-Addo a fait part au Secrétaire d'État américain, Antony Blinken, de la présence du groupe Wagner au Burkina, une situation particulièrement pénible de les voir opérer à la frontière nord du Ghana.


Sur le nœud de la polémique, l’analyste en sécurité a estimé qu’il est embarrassant pour le Président de se prononcer « sur Wagner, un groupe qui n'a aucunement ni menacé d'envahir le Ghana, et n'a rien fait qui puisse menacer la sécurité du Ghana. Le Burkina Faso est un pays souverain et peut décider de faire appel à qui que ce soit pour l'aider à combattre toute menace contre sa nation ».


 

Choix de la coopération du Ghana 


Quant aux choix en matiere de coopération du Ghana, Saani a souligné que lorsque le Ghana a accueilli les Américains dans le cadre de l'accord de coopération en matière de défense, aucun pays de la sous-région ne s'est plaint « alors pourquoi notre Président se moque-t-il autant de nous en allant faire un rapport sur un sujet qui n'a rien à voir avec nous de sorte à nous discréditer sur la scène internationale ».


En généralisant l’affaire d’influence des grandes puissances dans le monde, l’analyste de la politique étrangère et de la sécurité a mis en exergue que les principaux acteurs politiques mondiaux tels que les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Turquie, l'Égypte, la France, etc. travaillent tous avec divers groupes de mercenaires dans différentes parties du monde.


Citant un exemple, il a noté que Blackwater a été cité pour diverses violations des droits de l'homme, notamment la torture et le meurtre d'enfants en Irak, et que les Français ont à plusieurs reprises négocié et travaillé en étroite collaboration avec des groupes au Sahel pour des garanties de sécurité.


 

Pour ce qui pourrait être des retombées de la déclaration du Président ghanéen, le consultant ghanéen craint que la sortie d’Akufo-Addo ne puisse avoir un effet négatif sur la coopération en vue de la mise en œuvre de l'Initiative d'Accra. Il craint que les burkinabés pourraient ne plus faire confiance au Ghana de même que les maliens.


Ajoutons que dans le même ordre d’idée que Saani, un membre de la Commission de la défense et de l'intérieur du Parlement, Peter Lanchene Toobu a condamné la requête du Président Akufo-Addo d'obtenir le soutien des États-Unis pour parer aux menaces sécuritaire le long des frontières du Ghana.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Ghana : La déclaration d'Akufo-Addo sur Wagner au Burkina critiquée à l'intérieur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
En tant qu'observateur, même très critique des bidasses, je l'ai signalé tantôt sur KOACI, cette sortie était hautement inopportune... Carton jaune donc à Akufo-Addo... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Ah !! -Il t'arrive quelquefois de dire des choses sensées ?? -C'est bien !!
 
 il y a 1 an
Peace101
Ma constance est inébranlable. Mes positions sont imperméables aux émotions. J'appellerai toujours un chat un chat que ça plaise ou déplaise et quelque soit la couleur des 4 saisons. Je ne suis qu'un simple observateur de passage... On avance...
 
 il y a 1 an
Ubiquismus
je ne comprends pas cette propension du nègre à vouloir tjrs faire plaisir à des gens qui le méprise ?? J. Rawlings vous a légué un pays respectable, et voilà ce qu'il en fait. Je me demande même s'il a gagné la dernière élection ???
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter