Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   L'administration des Douanes, appelée à considérer «la jeune génération plus créative en phase avec les dernières évolutions technologiques »
 

Côte d'Ivoire : L'administration des Douanes, appelée à considérer «la jeune génération plus créative en phase avec les dernières évolutions technologiques »

 
 
 
 4078 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 27 janvier 2023 - 15:10

Assaohré et Dah jeudi à Abidjan (ph KOACI)


La Côte d'Ivoire à l'instar des autres pays du monde célèbre hier la Journée Internationale des Douanes qui a lieu le 26 janvier. Cette année, cette célébration coïncide avec les soixante-dix (70) ans de l'Organisation Mondiale des Douanes, initiatrice de cette journée.


L'Administration des Douanes a organisé une cérémonie qui a enregistré la présence du représentant du Secrétaire général de l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD), le Directeur du Bureau Régional du Renforcement des Capacités (BRRC).


L'édition 2023 a pour thème : « Accompagner la nouvelle génération : promouvoir le partage des connaissances et renforcer la fierté de la profession douanière ».


A travers ce thème, l'OMD invite ses états-membres à placer le capital humain, en particulier les jeunes générations, au centre de la transformation de l'institution douanière. Au cours de cette célébration du jour, les élèves douanier en formation à l'Ecole nationale de l'administration (ENA) ont effectué massivement le déplacement de l'auditorium Général Da Pierre Alphonse de Vridi.


Le Général Da Pierre Alphonse, Directeur général des Douanes a réaffirmé que les jeunes fonctionnaires présentent d'indéniables atouts, car ils aspirent vivement à améliorer le monde à travers leur dynamisme et leur dévouement et à se mettre sans condition préalable au service de l'Administration.


Toutefois, il a fait remarquer que les jeunes manquent d'expérience et de savoir-faire spécifique à la profession douanière et cette situation constitue, dans bien de cas, un frein à l'atteinte de leur noble idéal.


Selon le DG, pour tirer davantage profit de ce grand potentiel que constitue la nouvelle génération, les Administrations douanières se doivent vivement de l'encadrer en lui donnant les moyens d'agir à travers l'adoption d'une culture organisationnelle qui favorise le partage des connaissances et la mise en œuvre de politiques permettant d'une part, l'instauration d'un environnement de travail stimulant et d'autre part, l'accroissement de la fierté de la profession douanière.


Il a assuré que l'Administration des Douanes Ivoiriennes a déjà pris quelques initiatives louables, notamment, la création d'une Direction de la Formation et de la Documentation, chargée de la mise en œuvre de la politique douanière en matière de formation, intégrant la collaboration avec l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) et le Ministère de la défense, la mise en place d'une plateforme forme usagers-client et d'un numéros vert pour faciliter l'interaction entre le secteur privé et la Douane.


 

En dépit de ces avancées appréciables, il convient de noter qu'il reste encore beaucoup à faire.


«C'est pourquoi, dans notre processus de modernisation et de réformes, la question des ressources humaines occupe toujours une place de choix, comme le témoigne l'axe 4 de notre Plan Stratégique 2022-2025 intitulé : « Renforcement de l'organisation, la valorisation du capital humain et de l'environnement de travail » », a expliqué, le Général Da Pierre Alphonse.


Au cours des années à venir, les initiatives seront poursuivies et d'autres projets structurants seront déployés pour l'atteinte des objectifs stratégiques définis sous cet axe. Le DG a annoncé que la Direction pourrait offrir au personnel des Douanes et plus particulièrement à la nouvelle génération, les conditions optimales de travail nécessaires pour bâtir une Administration leader au service de la compétitivité économique.


«Il nous restera, alors, à accroître davantage nos efforts, à fixer ensemble le cap avec la nouvelle génération, et à avoir foi en l'avenir », a conclu, le Général.


Sango Abdel Kader, Directeur du Bureau Régional de Renforcement des Capacités Afrique Occidentale et Centrale (BRRC-AOC) a déclaré que la célébration de la Journée Internationale de la douane est spéciale pour la communauté douanière d'autant plus que celle de cette année sera consacrée aux efforts que les Administrations des douanes déploient pour accompagner les fonctionnaires de la douane du futur, encourager le partage des connaissances et renforcer le sentiment d'appartenance à la communauté douanière.


Le thème de cette édition s'inscrit dans l'approche qui consiste à placer le capital humain, et en particulier la nouvelle génération au cœur de la transformation de la douane.


Il a exhorté les administrations douanières à considérer plus particulièrement la jeune génération plus créative en phase avec les dernières évolutions technologiques et en quête d'expérience et de connaissances, promouvoir une bonne culture organisationnelle claire et transparente favorisant l'émergence et le partage d'expériences, renforcer la fierté d'appartenir à ce corps engagé et contributif au développement économique et social grâce à un environnement de travail professionnel et créatif.


«Les jeunes fonctionnaires de la douane doivent acquérir des connaissances et un savoir-faire spécifique. Cette démarche d'apprentissage doit être ancrée dans la culture de l'administration et reste valable tout au long d'une carrière. Elle implique non seulement des relations intergénérationnelles dynamiques, mais aussi une ouverture vers l'extérieur/un échange avec le secteur privé et le monde universitaire », a-t-il insisté.


M. Sango souhaite l'élargissement de la collaboration avec les parties prenantes de la douane et veiller à ce que les connaissances utiles à la douane reposent sur une analyse rigoureuse des données.


 

Les générations à venir sont souvent plus ouverts aux dernières technologies et aux nouveaux styles de vie. Les jeunes fonctionnaires doivent acquérir l'expérience et les aptitudes propres aux douanes.


La culture organisationnelle concerne les hypothèses partagées, la compréhension, les normes comportementales et les valeurs qui relient les individus au sein d'une organisation.


Pour lui, les jeunes fonctionnaires doivent apprendre à connaitre cette culture et de s'y adapter et les administrations des douanes sont invitées à adopter un système cohérent et complet de gestion des connaissances qui favorise la création et le partage des connaissances.


«Les administrations des douanes doivent communiquer de manière planifiée, cohérente et coordonnée afin de continuer à valoriser et accroitre la visibilité de la douane », a-t-il souligné.


Le Directeur a annoncé que la douane Ivoirienne a élaboré les outils RH, et travaille pour mettre en place des processus de recrutement, de gestion de carrière, de motivation, de développement des compétences et de gestion de la performance adaptés aux besoins de l'administration.


Il a rassuré enfin que le Bureau Régional de Renforcement des Capacités continuera à proposer des outils, instruments et des orientations qui visent à assurer l'échange des meilleurs pratiques et d'informations, à mener des activités de renforcement des capacités et d'assistance technique pour aider les administrations douanières de la région à atteindre les objectifs fixés.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'administration des Douanes, appelée à considérer «la jeune génération plus créative en phase avec les dernières évolutions technologiques »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter