Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Augmentation du prix du carburant, en colère ,les consommateurs invitent le gouvernement à assurer le service après-vente
 

Côte d'Ivoire : Augmentation du prix du carburant, en colère ,les consommateurs invitent le gouvernement à assurer le service après-vente

 
 
 
 10085 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 04 février 2023 - 10:39

Jean Baptiste Koffi


 Alors que seulement le prix du Super a connu une inflation ces jours-ci et celui du gasoil est resté inchangé à la pompe sur le territoire ivoirien, le coût du transport en Abidjan, dont les engins de transport majoritairement à consommation de gasoil, connait étrangement une hausse. Une situation qui a suscité au sein des populations de la capitale économique ivoirienne autant de plaintes et qui n’a laissé de marbre la Confédération des Organisations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (COC-CI) dirigée par Jean Baptiste Koffi. Dans une sortie qu’il a faite il y a deux jours, le président des acteurs du monde consumériste ivoirien a déploré cet état de fait et invité le gouvernement au suivi et évaluation des mesures prises.


« Même si l’actualité fait état d’une tendance baissière du prix du baril à l’international de l’ordre de 20%, on peut toujours accorder un certain crédit à cette thèse gouvernementale dans la mesure où nous sommes encore autour de 80 dollars le brent alors que le prix avant la cascade des augmentations en 2022, étaient entre 60-65 dollars le brent.


Cependant, ce qui dérange et suscite colère, mécontentement et désapprobation des consommateurs, c’est ce qu’il conviendrait d’appeler le ‘‘service après-vente’’ c’est-à-dire le suivi et l’évaluation des mesures gouvernementales.


 

En effet, quand le gouvernement opte volontairement de n’augmenter uniquement que le prix du SUPER, car toucher au gasoil impacterait le transport et partant entrainerait une hausse généralisée des prix, il doit se donner les moyens de faire en sorte qu’il en soit ainsi.», s’est insurgé le président de la COC-CI. Et de poursuivre.


« C’est tous les jours que nos associations de consommateurs reçoivent les cris de cœurs des usagers de la route sur l’augmentation anarchique du tarif du transport dans les communes d’Abidjan. De bingerville à Adjamé, de port-bouet au plateau en passant par treichville et de Yopougon à Marcory etc, de nombreuses lignes sont impactées. Aux heures de pointe, les prix augmentent sur certaines lignes dans nos communes, sans oublier le phénomène de fractionnement des trajets qui fait passer le budget de transport des usagers du simple au triple. Tout ceci dans un environnement de prix de Gasoil inchangé. Si rien n’est fait pour assurer le ‘‘service après-vente ’’ dans le transport cela sonnerait comme un aveu d’impuissance de nos autorités.», a interpellé le gouvernement, la COC-CI


Enfin, la Confédération des Organisations de consommateurs de Côte d’Ivoire  a invité en urgence les autorités à œuvrer au renforcement de la surveillance des frontières. Toutes dispositions qui, à en croire Jean Baptiste Koffi et les acteurs du monde consumériste, aideraient à mettre un terme au Traffic de carburant et soulager le pouvoir d’achat des populations.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Augmentation du prix du carburant, en colère ,les consommateurs invitent le gouvernement à assurer le service après-vente
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah, les bébés gâtés de la république sont inconsolables. Allez voir ailleurs dans la sous-région, c'est des augmentations de plus de 30 à 40 pourcent. Chez nous, les prix ont été maintenus par le gouvernement pendant bien longtemps. Aujourd'hui pour à peine 5 ou 6 pourcent ont fait des acrobaties dans tous les sens et ce malgré plus de 700 milliards dépensés par le gouvernement. Vraiment, les Ivoiriens sont gâtés et Ouattara est victime de son propre succès. Ouattara les a si gâtés que comme des bébés gâtés ils pleurnichent à la va tout.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
mon cher ami donne nous un pays ou le prix du carburant baisse comme c'est si facile donne un seul pays ou ca baisse !!!sans meme parler des augmentation de salaire d l'etat , et les nombreux mois sous bouclier
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter