Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Affaire Martinez Zogo, nouvelles arrestations et perquisitions dans l'entourage d'Amougou Belinga
 

Cameroun : Affaire Martinez Zogo, nouvelles arrestations et perquisitions dans l'entourage d'Amougou Belinga

 
 
 
 4170 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 février 2023 - 07:51




Jean Pierre Amougou Belinga PDG du groupe l'Anecdote est détenu depuis le 6 février dernier par la gendarmerie nationale.


 Selon ses proches, il n'y a pas encore de mise en accusation formelle. Ses avocats qui dénoncent des graves violations de procédure ont reporté une conférence de presse prévue jeudi. De nouvelles arrestations ont été effectuées hier. 5 proches de l'homme d'affaires ont été interpellés. Dans le même temps, d'autres entreprises du groupe du magnat de la presse Camerounaise ont été perquisitionnées.


C'était une journée particulièrement mouvementée hier jeudi 9 février 2023 à Yaoundé. Près d'une semaine après l'interpellation d'Amougou Belinga et de ses coaccusés dont le colonel Etoundi Nsoe et le journaliste Bruno Bidjang, 5 autres proches de l'homme d'affaires ont été interpellés.


 Il s'agit notamment de la directrice commerciale et marketing de vision 4, du conseiller spécial d'Amougou Belinga, d'Inès Belinga la responsable de la communication du groupe de télévision, d'Yvana Essomba (épouse Bruno Bidjang) et de Mélissa Amougou (épouse Amougou Belinga).


Perquisitions


Une perquisition a eu lieu à l'immeuble "Ekang", siège du groupe en présence d'Amougou Belinga.


 

Martinez Zogo aurait été torturé dans cet immeuble appartenant à Amougou Belinga.


Ces interpellations font suite à l'analyse du serveur qui a été saisi au domicile d'Amougou Belinga.


Selon nos informations, l'analyse du serveur d'écoute, a permis de se rendre compte qu'Amougou Belinga enregistrait ses conversations téléphoniques avec les hautes personnalités.


 Et, de révéler également les ordres qu'il a pu donner aux uns et aux autres.


Les données du serveur avaient été effacées mais les enquêteurs sont remontés à la source grâce à la collaboration de l'Agence nationale des Technologies de l'information et de la communication (Antic).


Quel rôle a joué le ministre de la justice 


Laurent Esso le ministre d'État en charge de la Justice dont Amougou Belinga est un proche, est pointé du doigt.


Dans un rapport, rendu public jeudi, RSF révèle que les enquêteurs souhaitent savoir quel rôle Laurent Esso a pu jouer.


Les enquêteurs disent avoir des preuves que cet ancien compagnon de route de Paul Biya (membre du gouvernement depuis 1996), est impliqué dans l'assassinat de Martinez Zogo.


 

Il aurait reçu dans son bureau Amougou Belinga le 3 février dernier alors que de forts soupçons pesaient déjà contre l'homme d'affaires.


Le puissant ministre de la Justice, est déjà surveillé de très près.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Affaire Martinez Zogo, nouvelles arrestations et perquisitions dans l'entourage d'Amougou Belinga
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BAHEFOUE
Vraiment Dommmage et Vraiment Dommage. Triste et Triste tout ça pour ce pays que je connais et aimé . Nous ne cesserons de regretter les grands hommes de ce monde dont Renné Dumont. (l'Afrique Noire est mal partie etc...). Avons-nous décoller et sommes-nous prêts à décoller Afrique . Notre amie ,la Chine était avec nous dans la même classe ,comme elle a fini ses êtudes; c'est elle qui vient à notre secours Dommage... A @koaci je voudrais juste vous exprimer ma tristesse;quelqu'un dirait "Allah n'est pas obligé". Oui vous n'êtes pas obligés de publier nos posts. Vous faites votre devoir de filtrer les commentaires aux fins d'éviter les dérives. Je voudrais vous demandiez à nos amis qui ne font que lancer les injures de changer de paradigme pour faire des propositions constructives pour aider nos peuples à changer de mentalitê pour le progres de leurs pays et de l'Afrique. Je suis encore triste de voir que mes commentaires pertinents et constructifs et ce relatifs aux nombreux accidents en Cote d'Ivoire sont mis en veilleuse alors que les injures nêgatives sont publiêes. Dommage pour l'Afrique quand les intllectuels se taisent par notre faute. Le défi du sous-développement doit être notre objectif.. Could God Help US...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter