Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 10e Colloque International du FIGE, Le VPR Koné : « Il vous appartient d'améliorer la note des Etats africains en matière de gouvernance »
 

Côte d'Ivoire : 10e Colloque International du FIGE, Le VPR Koné : « Il vous appartient d'améliorer la note des Etats africains en matière de gouvernance »

 
 
 
 3795 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mars 2023 - 16:43

Koné et Ndoli ce lundi à Abidjan



Comment les Inspections Générales d'États aux côtés des autres institutions nationales peuvent-elles contribuer efficacement à la promotion de la bonne gouvernance et à la performance des administrations et des économies ? Comment faire en sorte que le contrôle et l'audit interne soient acceptés dans les habitudes quotidiennes des structures et des populations pour en faire une règle de gestion ?


Telles sont entre autres quelques interrogations auxquelles les experts en matière de bonne gouvernance, doivent répondre au cours du 10e Colloque International du Forum des Inspections Générales d'États d'Afrique (FIGE), qui a ouvert ses portes, ce lundi 20 mars 2023 à Abidjan-cocody.


L'objectif principal de ce colloque qui réunit en ce moment à Abidjan vingt-cinq Inspecteurs généraux d'État sous le thème : " Performance économique et bonne gouvernance : rôle et responsabilité des institutions supérieures de contrôle de l'ordre administratif " est de favoriser les échanges entre les Inspections Générales d'États, face aux grands défis des États africains en matière de gouvernance.


Présent à la cérémonie officielle d'ouverture de ce colloque, le Vice-président de la république, Koné Tiémoko Meyliet, s'est réjoui de la tenue de ces assises à Abidjan. Surfant sur le thème général de cette réunion, le vice-président a fait savoir que « les institutions supérieures de contrôle, ont un rôle majeur à jouer tant dans le contrôle du respect des normes, que dans l'apport des valeurs ajoutées. La question de la responsabilité devient dès lors une question centrale dans la recherche de réponses aux problèmes de mauvaises gouvernances ».


 

À en croire Tiémoko Meyliet Koné, « c'est d'ailleurs pour cela que le président Alassane Ouattara, a toujours mis l'accent sur la nécessité de développer une administration plus performante et plus engagée. Il s'agit donc, pour l'administration ivoirienne, d'opérer le changement radical, pour devenir un puissant instrument de développement au service du secteur privé, des régions et des citoyens ».

Poursuivant, il a fait savoir qu'il appartient aux États de mettre en place des stratégies de contrôle de fonctionnement des services et l'utilisation des moyens humains, matériels et financiers, s'ils veulent consolider le développement et permettre une meilleure distribution des fruits de la croissance.


« La bonne gouvernance confère des enjeux évidents pour la collectivité et on ne le dira jamais assez, il existe une corrélation directe entre la bonne gouvernance et les structures économiques, la santé sociale, culturelle et physique d'une population. Pour réussir cet équilibre, il est indispensable de ne plus en faire l'affaire seulement de l'Etat. Mais de responsabiliser chacun des acteurs du développement en les amenant à prendre chacun conscience de son rôle et de l'assumer de façon responsable », a-t-il déclaré.

Le représentant du chef de l'État, Alassane Ouattara, à l'ouverture du 10e colloque international du FIGE, a dans son intervention, lancé cet appel à l'ensemble des participants.


« Chers participants, l'un des résultats attendus de ce colloque, est de faire en sorte que le rôle et la responsabilité de chacun, soit mieux imaginés et placés au cœur du processus de contrôle. Il faut par conséquent que la bonne gouvernance soit synonyme de transparence, de respect du droit et de responsabilité. Notre souhait, c'est que cette rencontre permette aux institutions supérieures de contrôle de l'ordre administratif de l'Etat, de mieux déterminer leurs objectifs, afin de se donner les moyens de les atteindre durablement. Il vous appartient de faire face aux grands défis et d'améliorer la note des États africains en matière de gouvernance », a-t-il conclu.


Pour sa part, Ahoua N'doli Théophile, Inspecteur Général de l'État de Côte d'Ivoire, n'a pas caché sa joie de recevoir sur les terres ivoiriennes, ses homologues Inspecteurs généraux d'États de l'Afrique. Selon lui, " cela démontre bien l'intérêt que la Côte d'Ivoire à sa tête, le président Alassane Ouattara, accorde aux questions portant sur la gouvernance de nos États, notamment la question des finances publiques".


« Il est non seulement impérieux de mettre un accent particulier sur le fonctionnement et la gestion des services publics, mais également, il convient d'éviter la prévarication des deniers publics tout comme la fraude et toutes pratiques aux antipodes de la bonne gouvernance », a déclaré l'inspecteur général d'État.

Il a par ailleurs, salué la Côte d'Ivoire pour les bons qualitatifs enregistrés en matière de bonne gestion des affaires, en témoigne le récent rapport de Transparency International sur la perception de la corruption qui indique une progression importante du pays qui intègre le top cent des pays les moins corrompus. Idem pour le rapport de la fondation Mo Ibrahim qui indique que la Côte d'Ivoire est le pays qui a le plus progressé dans le domaine de la bonne gouvernance.


Crée en février 2006 à Djibouti, le Forum des Inspections Générales d'États et Institutions Similaires d'Afrique (FIGE) compte 27 institutions issues de vingt et un pays.


 

Plusieurs présidents d'institutions, membres du gouvernement, des ambassadeurs et des missions diplomatiques ont pris part à la cérémonie d'ouverture.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 10e Colloque International du FIGE, Le VPR Koné : « Il vous appartient d'améliorer la note des Etats africains en matière de gouvernance »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter