Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A la veille de leur AG « historique » des  enseignants-chercheurs à  Diawara : « Que le Ministre ne donne pas l'impression que c'est la voie de la violence qui prévaut »
 

Côte d'Ivoire : A la veille de leur AG « historique » des enseignants-chercheurs à Diawara : « Que le Ministre ne donne pas l'impression que c'est la voie de la violence qui prévaut »

 
 
 
 2176 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 mars 2023 - 15:26

Le PCA de la POSEC-CI, Yéo Kabeinan en jaune (Ph KOACI) 


La plate-forme des organisations et syndicats des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d`Ivoire (POSEC-CI) organise une Assemblée Générale Ordinaire le mercredi 29 mars 2023 à Abidjan, précisément à 14h à l’amphi Lorougnon Guédé de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody.


A la veille de cette AGO qualifiée d’historique, le Président du Conseil d’Administration, Yéo Kabeinan Oumar s’est confié à KOACI sur les contours de rencontre surtout en fondant beaucoup d’espoir sur le dialogue sectoriel annoncé par le Gouvernement.


Ci-dessous de larges extraits de l’interview...


Les enjeux de l'Assemblée Générale Ordinaire


 « La trêve sociale qui a été reconduite à la fin de l’année passée à vue prendre des décisions pour l’ensemble des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (...) Mais le gouvernement lui-même étant conscient qu’il y a les spécificités s’apprête à initier des discussions dites sectorielles. Bien évidemment en tant que enseignants-chercheurs, nous avons difficultés, des défis qui se présentent à nous. Donc la plateforme des organisations et syndicats des enseignants chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire qui se veut être le creuset de tous les syndicats (06/08), a une autre approche du syndicalisme aujourd’hui. Nous sommes dans un syndicalisme collectif et solidaire. Depuis 2019 nous faisons notre bonhomme de chemin. Pour cette quatrième Assemblée Générale et à la veille des discussions sectorielles, nous voulons faire le point à nos syndiqués de nos acquis et aussi remobilisés nos troupes (...) c’est une prise de conscience et un élan de renouveau que nous voulons relancer au cours de notre assemblée générale du 29 mars 2023.


Nos Revendications 


 

(...) Les meilleures ressources sont humaines de qualité, ce n’est pas le pétrole ni le Café-Cacao qui se forgent à travers l’éducation, la formation et la recherche... Au niveau de l’enseignement supérieur, la Côte d’Ivoire est entré au système LMD en 2012 (...) malheureusement le basculement intégral choisi par les autorités a été un échec (...) La preuve, les 3000 docteurs chômeurs sont le fruit de ce basculement intégral. Aucun outillés et de police ont accompagné le système LMD. Au niveau financier et infrastructure, nous constatons qu’il y a eu un manque d’accompagnement. La Côte d’Ivoire n’a pas également encore honoré ses engagements vis-à-vis des enseignants-chercheurs ivoiriens ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays de la sous-région (...) Le chef de l’Etat au cours de la fête de travail en 2017 avait promis de revoir les salaires des enseignants-chercheurs et des primes de recherche. Il faut qu’il tienne sa promesse car il y va de l’avenir de ce pays. Nous avons un document cadre de négociation qui a été soumis aux autorités. Nous souhaitons qu’il soit regardé avec la plus belle attention, mais nous n’allons pas entrer dans les détails devant la presse...


Les attentes du dialogue sectoriel


Nous fondons beaucoup d’espoir sur les discussions sectorielles proposées par le Gouvernement. Nous osons croire que cela ne sera pas un dialogue de sourd mais constructif pour venir donner des piliers à cette trêve sociale qui a été signée.


Mise en place d’une mutuelle de santé


La mise en place d’une mutuelle de santé est une idée générale. Nous sommes comme tous les fonctionnaires de Côte d’Ivoire dans une mutuelle générale. Mais il y a beaucoup de déficit, des mécontentements. Au niveau de l’éducation nationale, il y a mutuelle qui a apporté du bien aux mutualistes... Il est temps de passer à la mise en place d’une mutuelle par seulement de santé, mais sociale qui va prendre en compte pour le moment quatre (04) axes : Santé, foncier, un véhicule et l’assurance voyage-étude (...)


 

Rapport avec le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Adama Diawara 


Aujourd’hui chaque entité prise à part, nous avons nos rapports avec le professeur Diawara. Au niveau de la POSEC-CI, nous avons des rapports de patron à employés. Un Rapport purement professionnel. Nous avons des échanges cordiaux avec le Ministre. Tant qu’on dialogue, c’est déjà bon. Etant lui-même enseignant-chercheur, il connait nos préoccupations (...) Depuis plus d’une décennie et vue les postes occupés à la présidence et à la Primature, il est informé de toutes nos préoccupations. Que fera-t-il des problèmes de ses collègues ? C’est la toute question. Nous le regardons. Depuis que nous avons commencé le dialogue depuis trois (03) ans avec notre Ministre, nous n’avons à ce jour aucun acquis (...) Nous sommes des partisans de la négociation que d’opter pour la grève pour se faire entendre... Mais une négociation c’est un segment pas à l’infini. Il nous avait promis des choses lors de sa première prise de fonction. Le dialogue sectoriel est donc une occasion pour le Ministre et pour le gouvernement de réparer certaines injustices. Nous sommes dans une bonne disposition d’esprit. Nous n’espérons pas arriver à un bras fer avec lui... Que le Ministre ne donne pas l’impression que c’est la voie de la violence qui prévaut. Dans le milieu de l’espace universitaire d’autres s’illustres par la violence et sont reçus aussitôt et satisfaits aussitôt. Nous qui nous illustrons par le dialogue ce n’est pas le cas. Ce sont des signaux négatifs qu’il envoie dans le sens de la cohésion. 


Un appel a lancé


A travers vos plumes nous profitons pour dire que cette Assemblée générale nous la voulons historique. Ce n’est pas une AG des journalistes, des avocats, mais des enseignants-chercheurs et chercheurs. Ce sont eux les premiers concernés, qu’ils viennent nombreux le mercredi 29 mars 2023 à cette AG. Leur présence vaut plus que mille mots. Quelque soit leurs préoccupations qu’ils aient une excuse sérieuse pour s’absenter. Ceux de l’intérieur, des centres de recherches et instituts qu’ils viennent à cette Assemblée Générale. 


Interview réalisée par Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A la veille de leur AG « historique » des enseignants-chercheurs à Diawara : « Que le Ministre ne donne pas l'impression que c'est la voie de la violence qui prévaut »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter