Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ferké, le fils d'un pasteur viole et tente d'assassiner la fille d'un autre pasteur
 

Côte d'Ivoire : Ferké, le fils d'un pasteur viole et tente d'assassiner la fille d'un autre pasteur

 
 
 
 8275 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 mars 2023 - 17:53

Crâne de la victime après son viol et son agression (ph KOACI)



La jeune N'Tapke Grâce C, élève en classe de 5e dans un établissement secondaire de la ville de Ferké, peut rendre gloire au seigneur d'être encore en vie. Et pour cause, elle a été violée et battue à sang dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 mars 2023 aux environs de 22 heures par Emmanuel, élève en classe de terminale, lui aussi fils d'un pasteur d'une église locale, rapporte à KOACI une source sur place. La scène, selon les informations reçues, s'est déroulée derrière la morgue de l'hôpital général de ladite localité.


Le père de la jeune fille le sieur N'Tapke É, lui aussi pasteur, raconte que sa fille se rendait chez une copine au quartier Lanviara pour y passer la nuit, car ayant eu des démêlés avec la femme du pasteur Ake E (Père du présumé violeur), chez qui elle avait élu domicile. « Ma fille se rendait chez une copine au quartier Lanviara dimanche nuit, quand le fils de mon collègue pasteur, répondant au nom d'Emmanuel et un de ses amis, décident de l'y accompagner. Arrivés derrière la morgue, dans un endroit non éclairé, les deux indélicats en question, la brutalisent dans l'objectif de la violer par la suite. Ils l'ont battue atrocement avec des morceaux de bois et des chevrons. Non suffisamment satisfaits de leur acte, ils l'ont étranglée à plusieurs reprises au point qu'elle ait perdu connaissance... » a expliqué le père de la jeune fille, très dépité.


 

Emmanuel et son complice l'auraient ensuite laissée pour morte. Les cris de la jeune fille, abandonnée dans la broussaille, ont alerté des passants qui ont aussitôt appelé les pompiers civils qui l'ont conduite directement à l'hôpital. C'est une jeune fille au corps complètement couvert de sang, avec le crâne entaillé de part et d'autre, le cou présentant des traces d'étranglement, qui a été conduite à l'hôpital général de Ferkessedougou.


Heureusement, un jour après le cauchemar, son pronostic vital n'est plus engagé. Les agents de police du commissariat de Ferkessedougou ont procédé, le mardi 28 mars 2023, à l'arrestation des deux individus, apprend-on de sources sécuritaires.


L'on note cependant dans l'après midi de ce mercredi 29 mars 2023, que les parents de la victime et ceux des bourreaux, chercheraient un règlement à l'amiable afin d'éviter la case prison à Emmanuel et son complice. De sources proches de l'affaire, cette option aurait été vigoureusement écartée par la police de Ferké, très décidée à appliquer les règles et procédures en vigueur pour ce type de délit.


En cette année décrétée par le chef de l'État, Alassane Ouattara « Année de la jeunesse », il est impérieux que tous les acteurs du système éducatif du Tchologo, accentuent les actions de sensibilisation dans les écoles, afin d'éradiquer la banalisation de la violence gratuite.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ferké, le fils d'un pasteur viole et tente d'assassiner la fille d'un autre pasteur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
BenMar87
Diabolique
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
ça répète à tout bout de champ : "par la grâce de dieu", "Amen", "Inchallah", etc. Mais dans la réalité, les actes posés quotidiennement et les pulsions, sont aux antipodes des rites pratiqués avec dévotion...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pacosery
Moi je propose la peine capitale car il l'on presque tué.en tout cas ils l'ont laissé pour morte donc c'est ce que je propose.c'est des violeur en série
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter