Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : Pour Ouaga et Bamako, une intervention militaire serait une «déclaration de guerre» contre leurs pays
 

Niger : Pour Ouaga et Bamako, une intervention militaire serait une «déclaration de guerre» contre leurs pays

 
 
 
 5971 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 juillet 2023 - 22:29

Les présidents Assimi Goita et Ibrahim Traoré


Les gouvernements du Burkina Faso et du Mali ont prévenu via un communiqué commun qu'une intervention militaire au Niger serait une déclaration contre leurs pays respectifs.


La tension monte d'un cran suite à la menace des voisins ouest-africains du Niger, appelant les militaires nigériens à rétablir l'ordre constitutionnel d'ici dimanche au risque d'un usage à la force.


Dans un communiqué conjoint, Bamako et Ouagadougou en soutien aux putschistes  affirment qu'une intervention militaire pour rétablir le président reversé s'assimilerait à une déclaration de guerre contre le Burkina Faso et le Mali.


 

Les deux gouvernements mettent en garde contre les conséquences désastreuses d'une intervention militaire au Niger qui pourrait déstabiliser l'ensemble de la région. Ils ajoutent qu'ils "refusent d'appliquer" les "sanctions illégales, illégitimes et inhumaines contre le peuple et les autorités nigériens" décidées à Abuja.


Réunis dimanche à Abuja, les dirigeants de la Cédéao ont fixé un ultimatum d'une semaine à la junte militaire au Niger pour un retour complet à l'ordre constitutionnel, menaçant de ne pas exclure un recours à la force si ce n'était pas le cas. 


Ils ont également décidé de suspendre toutes les transactions commerciales et financières entre ses États membres et le Niger, et de geler les avoirs des responsables militaires impliqués dans le coup d'Etat.


 En réponse, la Guinée, le Mali, le Burkina Faso, tous issus de putschs, ont refusé d'appliquer des sanctions qu'elles jugent inhumaines.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Niger : Pour Ouaga et Bamako, une intervention militaire serait une «déclaration de guerre» contre leurs pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
commencez déjà par libérer vos pays des djiadistes avant de vouloir défendre qlqun pffffffffffff, c'est pas pour ca vous avez fait des putch que ca allait pas assez vite mais on a beau regarder on voit pas en quoi vos resultats sont meilleurs que ceux que vous avez chassé par contre vous grossissez on vous regarde
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Leur caleçon est gros, mais y'a rien dedans.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Et les pays qui veulent intervenir là, ils ont quel caleçon ?? Si c'est pour compter sur les impérialistes occidentaux,..., c'est indigne !!
 
 il y a 8 mois
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter