Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CMU, les professionnels de la santé exhortés à tourner le dos aux mauvaises pratiques qui plombent le succès de l'assurance
 

Côte d'Ivoire : CMU, les professionnels de la santé exhortés à tourner le dos aux mauvaises pratiques qui plombent le succès de l'assurance

 
 
 
 3966 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 octobre 2023 - 09:20

 

En Côte d'Ivoire, la Couverture Maladie Universelle (CMU), qui est un système national obligatoire de couverture contre le risque maladie au profit des populations, a été rendue effective par le gouvernement depuis le 1ᵉʳ octobre 2019.


Quatre années après la mise en œuvre de cette assurance, l'on dénombre 7,100 millions de personnes enrôlées. Ce qui représente 20 % de la population ivoirienne. Des chiffres encourageants qui devraient aller crescendo, si les campagnes de sensibilisation, de formation et d'information de la population sur le bien-fondé de la CMU sont davantage multipliées.


Du côté des professionnels de la santé, l'on a décidé de jouer sa partition pour garantir un succès plein à cette assurance maladie qui présente des avantages certains pour les populations. C'est le cas de la Conférence Nationale des Médecins de Côte d'Ivoire (CNMCI) qui a organisé, samedi 7 octobre 2023, à l'université Félix Houphouet Boigny de Cocody, un séminaire de formation sur la Couverture Maladie Universelle (CMU), à l'endroit des praticiens de santé et plus particulièrement des jeunes médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, odontostomatologues..., fraîchement sortis de l'université ou en année de doctorat.


Il s'agissait à travers ce séminaire organisé en partenariat avec la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM) et le Leadership Initiative Board (LIB), de renforcer la capacité de ces jeunes prescripteurs et futurs prescripteurs dans la mise en œuvre de la CMU tout en améliorant l'accès aux prestations de cette assurance.


Formateur principal lors de ce séminaire, Dr Brou Christian, directeur des prestations de la CNAM, a édifié ces néo-professionnels de la santé sur les attributions, l'architecture organisationnelle et le fonctionnement de la CNAM. Ils ont, par ailleurs, été formés sur le panier de soins et le référentiel de la CMU et impliqués dans la mise en œuvre de cette assurance. Dr Brou Christian, a mis un point d'honneur à sensibiliser ces acteurs de la santé sur l'intérêt de la CMU pour le système de santé et ses avantages pour les populations.


 

" Il est important pour ces jeunes praticiens de savoir ce que sera la CMU dans leur quotidien. Certains viennent de sortir de l'université et d'autres sont sur le point de finir. Il est bon que nous les équipions dès maintenant, pour que dès le départ, ils comprennent la CMU et son fonctionnement. Mais pendant ce temps, nous continuons à sensibiliser ceux qui sont déjà sur le terrain pour que progressivement, ils adoptent ce qu'on appelle la conduite de changement et intègrent la CMU dans leurs habitudes de prescription et de traitement ", a indiqué le directeur des prestations de la CNAM.


Dr Brou Christian, au cours de la formation, a instruit les séminaristes sur les 3 risques auxquels sont confrontés tous les systèmes d'assurance. Selon lui, le premier risque, c'est la surconsomation des services de l'assurance. Le deuxième, la surprescription des produits, un aspect qui concerne plus les médecins qui en sont les responsables et le troisième risque réside dans la fraude.


Le formateur a encouragé les jeunes praticiens de santé, à tourner le dos à ces mauvaises pratiques qui plombent les résultats de l'assurance. Il a profité de l'occasion pour dénoncer les attitudes méprisantes de certains professionnels véreux de la santé qui empêchent, dans plusieurs cas de figure, la CMU de prendre véritablement son envol. Il les a invités à se referer aux standards de la profession et non à certains référents professionnels qui ne sont pas forcément des exemples.

 

Dr Brou Christian, au cours de la séance de formation, a encouragé ses jeunes confrères à se libérer des préjugés fabriqués de toutes pièces sur la CMU, par des professionnels de la santé, pour l'empêcher d'atteindre les résultats escomptés.


" Les médecins ont pour mission de soigner les gens. Ils sont donc invités à prendre de bonnes habitudes pendant qu'ils ont encore la possibilité de le faire. Ils sont également invités à éviter les problèmes de fraude sur les factures également chez eux. Par ailleurs, le fait de ne pas faire le bon diagnostic entraine des surconsommations de service qui ne servent à rien", a-t-il exhorté.


Pour Dr Yves Fabrice Yao, PCA de la Conférence Nationale des Médecins de Côte d'Ivoire (CNMCI), ces nouveaux professionnels de la santé grâce à cette formation, vont intégrer le système de santé ivoirien en ayant une bonne connaissance de la CMU. Ils pourront ainsi prendre cette nouvelle donne dans leur pratique quotidienne sans préjugés et se présenter comme de véritables ambassadeurs de la CMU auprès de leurs confrères et des populations.


 

" Récemment, il y a eu l'application du caractère obligatoire de la CMU et il va sans dire que nos centres de santé seront de plus en plus fréquentés, il y aura beaucoup de sollicitations concernant les prestations de la CMU. Il est impérieux que les professionnels de santé puissent s'approprier ce projet pour le bonheur de nos populations. Cela passe par la formation, et c'est ce que nous avons fait", a-t-il expliqué.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CMU, les professionnels de la santé exhortés à tourner le dos aux mauvaises pratiques qui plombent le succès de l'assurance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter