Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sébastien Haller à travers sa fondation veut relever le défi des déclarations des naissances
 

Côte d'Ivoire : Sébastien Haller à travers sa fondation veut relever le défi des déclarations des naissances

 
 
 
 3540 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 24 octobre 2023 - 12:19

Lancement de la caravane samedi à Yakro (Ph KOACI) 


La Fondation Sébastien Haller a lancé le samedi 21 octobre dernier, une caravane nationale à partir de Yamoussoukro pour sensibiliser sur la nécessité des déclarations des naissances. A constaté sur place koaci.com.


En collaboration avec l'Unicef et l'Oneci, cette initiative de l'attaquant ivoirien Sébastien Haller, dénommée « MON NOM EST PERSONNE » vise à impliquer les concernés, notamment les enfants et aussi les parents à s'approprier les actions de sensibilisation sur l'enregistrement des naissances dans les meilleurs délais.


Selon le représentant de cette Fondation, il convenait de soutenir cette campagne de sensibilisation afin de réduire considérablement le taux des naissances non déclarées.


« Le temps est venu de renforcer les stratégies face cette situation, qui malgré les efforts du gouvernement continue à sévir. Et cette action est, pour M. Haller, l'expression de sa volonté de promouvoir la protection de l'enfant, la santé et l'éducation. Cette caravane vient soutenir l'action du gouvernement avec cette fois, les enfants eux-mêmes et les parents comme acteurs principaux dans la campagne sur les déclarations des naissances. C'est pourquoi l'une des conditions pour participer au tournoi de cette caravane est la présentation de l'extrait d'acte de naissance avant de compétir», a souligné N'diaye Adama.


Au nom du Ministre de l'Intérieur et de la sécurité, le chef de cabinet s'est félicité des progrès réalisés face à ces défis.


 

« Il faut dire que la réforme du secteur, à travers d'abord la loi, et ensuite tous les actes qui ont été pris avec un nouveau management, vraiment le taux d'enregistrement des naissances est à un niveau très appréciable. Je pense qu'on pourrait vous donner les éléments de comparaison pour que vous compreniez que les choses ont considérablement évolué, surtout dans le bon sens» a relevé Dongo Kouassi, appelant à plus d'actions.

« Il faut que tous les enfants de ce pays se fassent établir des extraits d'acte de naissance afin de pouvoir aller à l'école. Sans acte de naissance, parce que sans acte de naissance on ne peut pas bénéficier d'assurance maladie. Donc c'est une condition très importante pour que l'enfant soit reconnu et bénéficie de l'ensemble de ses droits. On invite donc tous les parents pour que les enfants de ce pays aient un acte de naissance », a-t-il recommandé. Jean-François Basse, représentant résident de l'Unicef en Côte d'Ivoire, a pour sa part salué le leadership ivoirien dans la lutte contre la non-déclaration des naissances.


« C'est un jour de célébration aux côtés du gouvernement ivoirien que nous saluons le leadership en ce qui concerne la promotion et la protection des droits de l'enfant. Aujourd'hui, c'est un jour de célébration parce que nous voulons encourager tous acteurs, notamment les mairies, les sous-préfets à enclencher cette dynamique-là qui va faire en sorte que le taux d'enregistrement des naissances en Côte d'Ivoire puisse aller beaucoup plus loin. L'année prochaine, en 2024, la Côte d'Ivoire va se rendre à Genève pour présenter le rapport sur l'état d'avancement sur le droit de l'enfant. 


Et l'enregistrement des naissances va être un des aspects qui va être examiné par un comité d'experts. Et nous souhaitons qu'avec toutes ces initiatives de changement de la loi qui est intervenu, la gratuité qui a été mise en place par le gouvernement, nous espérons que les résultats qui seront présentés à Genève montreront une avancée notable dans le taux d'enregistrement des naissances » a-t-il dit, non sans souligner la générosité du footballeur ivoirien Sébastien Haller dans la promotion de la protection, la santé et l'éducation de l'enfant. Toute chose qui en croyait, Jean-François Basse, a retenu l'attention bien particulière de certains Pays.

«Nous tenons également à remercier un Ivoirien qui a gratuitement à accepter de porter le nom de cette campagne pour la Côte d'Ivoire au point qu'aujourd'hui, nous sommes en tant que nous UNICEF Côte d'Ivoire, nous sommes contactés par certains pays, pour voir dans quelle mesure cette campagne sera mise en œuvre dans ces pays, ça veut dire que la générosité paye. Le travail de Sébastien Haller footballeur international en direction des déclarations des naissances en Côte d'Ivoire, est un travail qui va aller bien au-delà de la Côte d'Ivoire et ça va faire en sorte que tous les enfants pourront aller à l'école Et passer les examens. Nous saluons cet acte de solidarité au niveau étatique, mais également au niveau non étatique de la société civile qui va dans le sens de faire en sorte que tous les enfants bénéficient de ce papier-là qui est tout petit, mais qui est très essentiel dans leur vie pour leur futur ». 


Pour Bamba Fahan, conseiller technique du Directeur Général de l'ONECI, se sont, à ce jour, environ 50 % des enfants qui ne sont pas déclarés. 


 

« Comparativement à certains pays de la sous-région, on pourrait dire que la Côte d'Ivoire est dans une très bonne position. Mais le pays vise haut. On vise le rang des pays les plus performants en matière de déclaration des naissances. Nous voulons très rapidement que ce taux de 50 % de non-déclarés, tombe à 5 % où à 0 %, c'est ça l'objectif. Il est important de savoir que le gouvernement a fait sa part. Le gouvernement a mis en place des lois qui permettent de faciliter l'accès à ces papiers. Il faut que nos parents en profitent. Il faut que les enfants répercutent ces informations auprès de leurs camarades pour que le taux des déclarations des naissances s'améliore davantage en Côte d'Ivoire » a-t-il souhaité.


Cette activité va se dérouler sur l'ensemble du territoire national, notamment dans plus d'une douzaine de villes, à Bouaké, Korhogo, dans Pedro, etc. Note-t-on.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sébastien Haller à travers sa fondation veut relever le défi des déclarations des naissances
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter