Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire d'une supposée dissidence au MGC, le parti de Simone Gbagbo dément
 

Côte d'Ivoire : Affaire d'une supposée dissidence au MGC, le parti de Simone Gbagbo dément

 
 
 
 3415 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 février 2024 - 13:35

Simone Gbagbo, présidente du MGC



Des rumeurs de dissidence font état des agitations des eaux calmes du Mouvement des générations capables (MGC) après la démission de Serges Kpélé, ancien secrétaire général adjoint chargé de la mobilisation. Ce départ a donné naissance au nouveau mouvement politique "Fronts ivoiriens pour les libertés et la souveraineté" (Fils) à Aboisso, suscitant des interrogations quant à l'unité interne du parti dirigé par Simone Gbagbo.


Le Professeur Dominique Traoré, 1er vice-président du MGC, et proche collaborateur de l'ancienne première dame, joint, a toutefois tenu à clarifier la situation, affirmant qu'il ne s'agit pas d'une dissidence, mais simplement d'un choix personnel de Serges Kpélé de créer sa propre entité politique. "L'adhésion à une formation politique est libre, de même que le départ", a-t-il souligné.


Malgré les spéculations, Traoré a insisté sur le fait qu'aucune fracture n'existe au sein du MGC et que les informations circulant sur une prétendue désertion de figures clés comme Lazare Koffi Koffi et Richard Kouamé Secré sont fallacieuses. Il a encouragé les intéressés à exprimer leur propre point de vue sur la question.


 

Depuis l'arrivée de Simone Gbagbo à la tête du MGC en août 2022, suite à une rupture politique avec l'ancien président Laurent Gbagbo, des observateurs scrutent de près les mouvements internes au parti. Cependant, la création du Fils le 27 janvier 2024 semble avoir alimenté les spéculations quant à d'éventuelles tensions au sein de la formation politique.


Laurent Gbagbo, acquitté à la Haye, a lui-même lancé sa propre formation politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), en octobre 2021, marquant ainsi une nouvelle étape dans le paysage politique ivoirien.


Dans ce contexte de remaniements politiques et de nouvelles alliances, l'avenir du MGC reste à surveiller de près, alors que les différentes forces politiques tentent de s'adapter à un paysage en constante évolution.



 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire d'une supposée dissidence au MGC, le parti de Simone Gbagbo dément
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter