Burkina Faso Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le 15 mai institué Journée des coutumes et traditions
 

Burkina Faso : Le 15 mai institué Journée des coutumes et traditions

 
 
 
 2006 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 mars 2024 - 18:37



Le gouvernement du Burkina Faso a décidé d'instituer une Journée des coutumes et traditions qui sera commémorée chaque 15 mai, des individus selon le compte rendu du conseil des ministres tenu ce mercredi 6 mars.


En effet, au titre du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, le Conseil a adopté un décret portant institution de la Journée des coutumes et traditions au Burkina Faso. Selon le ministre en charge de l’Administration territoriale, Emile Zerbo, dans le cadre de la valorisation des coutumes et traditions, le Chef de l’Etat a instruit son département d’engager des échanges avec les départements ministériels concernés et les personnes ressources que sont les chefs traditionnels pour l’institution de cette journée.


« Après les échanges, la journée du 15 mai a été choisie. Désormais, toutes les journées de 15 mai seront consacrées à la commémoration de nos coutumes et traditions », a indiqué le ministre Zerbo.


 

Selon lui, ce décret a pour objectif de réaffirmer la laïcité de l’Etat et de permettre à la religion traditionnelle de retrouver sa place dans la société. Le 15 mai est désormais déclaré férié, a précisé le ministre Zerbo m


Pour le compte du ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, le Conseil a adopté un décret portant création d’une société dénommée Marena raffinerie d’or au Burkina Faso (MARENA RAFFINOR – BF SA).


« Il s’agit d’une société à économie mixte dont le capital fixé à 10 millions FCFA est détenu à 51% par l’Etat burkinabè et à 49% par un partenaire stratégique à savoir Marina Gold Mali », a soutenu le ministre en charge du Commerce, Serge Poda.


Cette société dont la mise en place va susciter un investissement de 3,5 milliards FCFA, va contribuer à produire un chiffre d’affaires annuel moyen autour de 7 milliards FCFA, sur les cinq premières années.


La mise en place de cette société permettra aussi de créer plus de 70 emplois, de lutter durablement contre la fraude constatée dans le secteur minier avec l’exportation de l’or brut et d’engranger assez de recettes pour le budget de l’Etat.


 

Pour le compte du ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, une communication orale a été faite au Conseil concernant la découverte le 1er mars 2024 dernier d’un foyer de grippe aviaire dans l’arrondissement 5 de la ville de Ouagadougou portant sur un élevage de dindons.


Les mesures prises par le département en charge des ressources animales et halieutiques ont permis de maitriser et de circonscrire le seul foyer jusqu’à présent, selon le ministre délégué chargé des Ressources animales, Amadou Dicko.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le 15 mai institué Journée des coutumes et traditions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter