Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Cocody, agression d'une enseignante, arrêt des cours pendant trois jours, les professeurs réclament des sanctions
 

Côte d'Ivoire : Cocody, agression d'une enseignante, arrêt des cours pendant trois jours, les professeurs réclament des sanctions

 
 
 
 10121 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 mars 2024 - 09:14

Lycée moderne de Cocody (Ph KOACI)



Hier mardi 19 mars 2024 restera gravé dans les mémoires du lycée, non pas pour une avancée académique ou culturelle, mais pour un acte de violence choquant qui a eu lieu lors d'un cours d'EPS


Ce jour-là, la tranquillité de l'établissement a été perturbée par un incident impliquant des élèves irrespectueux et un professeur, Mme Rosemonde Ehounou.


Comme rapporté par une motion de protestation parvenue à KOACI ce jour, lorsque Mme Rosemonde Ehounou menait son cours d'EPS, des élèves de la TA3 jouaient au football à proximité, mettant en danger la sécurité de la classe. Malgré les avertissements et les tentatives de préserver l'intégrité de son cours, un incident malheureux s'est produit. Une balle a frappé l'enseignante la déséquilibrant et mettant fin à sa tolérance. Elle a décidé de confisquer le ballon pour protéger ses élèves et elle-même. Au lieu de réagir avec compréhension, les élèves de la TA3 ont réagi avec hostilité, lançant des injures et menaçant Mme Ehounou.


 

Ce qui aurait pu être un simple incident est rapidement devenu une situation alarmante lorsque l'enseignante a été agressée physiquement en chemin vers la salle des professeurs. Un élève de la TA3, nommé Kpahou Yoan Christ Aurel, lui a infligé un coup de poing violent au visage, la laissant en larmes et en état de choc. 


En réponse à ces événements troublants, les enseignants du lycée se sont réunis en urgence pour prendre des mesures appropriées. Ils ont décidé unanimement de suspendre les cours pendant trois jours à compter du 19 mars 2024 pour permettre à la communauté scolaire de se remettre de cet incident et pour réaffirmer l'importance de la sécurité et du respect au sein de l'établissement.


De plus, une proposition d'exclusion définitive de l'élève responsable de l'agression, Kpahou Yoan Christ Aurel, a été soumise. Il est impératif que de telles actions aient des conséquences graves pour dissuader toute tentative future de violence contre les enseignants ou les élèves.


Enfin, les enseignants ont exprimé leur soutien total à Mme Ehounou et lui ont offert tout le soutien nécessaire pour faire face à cette expérience traumatisante. Ils ont également laissé à sa discrétion la décision de porter plainte contre l'élève agresseur devant les autorités judiciaires compétentes, en reconnaissant que cette étape pourrait contribuer à garantir que justice soit rendue et que des mesures préventives soient prises pour éviter de tels incidents à l'avenir.


Notons que cet incident regrettable met en lumière la nécessité urgente d'instaurer un environnement scolaire sûr et respectueux, où les enseignants peuvent exercer leur métier sans craindre pour leur sécurité. 


 


Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Cocody, agression d'une enseignante, arrêt des cours pendant trois jours, les professeurs réclament des sanctions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter