Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Aïd-El-Fitr, un différend sur la lune observée au Niger, un troisième jour férié
 

Nigeria : Aïd-El-Fitr, un différend sur la lune observée au Niger, un troisième jour férié

 
 
 
 3700 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 avril 2024 - 22:04

Le religieux (ph)


Un éminent religieux musulman, Cheikh Musa Lukwa, basé dans l'État de Sokoto au nord-est du Nigeria, a défié la directive du sultan de Sokoto et président général du Conseil suprême nigérian des affaires islamiques (NSCIA), en incitant ses partisans à observer l'Aïd-el-fitr.


La démarcation du religieux Lukwa est intervenue suite à un débat controversé sur l'observation du croissant de lune, qui marque le début du mois de Shawwal et la fin du Ramadan. Le jour de l'Aïd-El-Fitr marque généralement la fin du Ramadan.


Lukwa a dirigé les prières de l’Aïd dans sa mosquée de Juma’at le mardi 09 avril vers 8h30 et a justifié que la nouvelle lune a été observée dans la République voisine du Niger le lundi 08 avril, ce qui signifie pour lui la fin du Ramadan.

Déclaration antérieure du Conseil suprême islamique.


La NSCIA, dirigée par le sultan de Sokoto, Son Éminence Alhaji Muhammad Sa'ad Abubakar III, avait annoncé le mercredi 10 avril 2024 comme jour officiel de l'Aïd.

Il a justifié le choix de cette date par le fait de l'absence du croissant de lune le lundi dernier Les autorités saoudiennes avaient annoncé que le jeûne du Ramadan devrait se poursuivre le mardi qui est le 30e jour du mois sacré.


 

Position contraire du religieux de Sokoto


Pour l’apparition de la lune au Niger voisin, ce religieux a déclaré que « il y a eu des rapports faisant état d'observations du nouveau croissant dans de nombreux endroits, y compris ici au Nigeria, mais celui dont nous étions sûrs est celui de la République du Niger ».


Sur la base de ce rapports, il a fait valoir que, puisque le Niger est géographiquement plus proche du Nigeria que l'Arabie saoudite, dont l'observation de la lune est généralement acceptée, il ne devrait y avoir aucune raison d'ignorer l'observation d'un pays voisin.


En somme, les désaccords sur l’observation de la lune ne sont pas rares au sein de la communauté islamique nigériane, où diverses pays et groupes ont souvent des opinions divergentes sur la question.


Un troisième férié dans le pays


 

Le gouvernement du Nigeria a décrété le jeudi 11 avril comme jour férié supplémentaire pour les célébrations de l'Aïd-el-Fitr. L’annonce a été faite le mardi 09 avril par le ministère de l'Intérieur Aishetu Ndayako.


Auparavant, le ministère Ndayako avait déclaré les mardi 9 et mercredi 10 avril jours fériés pour marquer les célébrations. Cependant, les comités nationaux d'observation de la lune à travers le pays ont confirmé que le croissant de la lune, qui signifierait la fin du Ramadan, n'avait pas été aperçu.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Aïd-El-Fitr, un différend sur la lune observée au Niger, un troisième jour férié
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter