Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire casse de la BCEAO, Katinan fait des révélations et martèle que c'est un braquage financier de l'État ivoirien
 

Côte d'Ivoire : Affaire casse de la BCEAO, Katinan fait des révélations et martèle que c'est un braquage financier de l'État ivoirien

 
 
 
 5226 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 avril 2024 - 09:28

Koné Katinan devant la presse au siège du PPA-CI à Cocody (Ph KOACI)



Le vice-président du Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), Justin Koné Katinan, a vivement critiqué la condamnation de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne lors du 24e numéro de la Tribune du PPA-CI, tenu au siège du parti à Cocody hier jeudi 18 avril 2024, comme sur place constaté par KOACI.


L'affaire en question concerne le prétendu casse de la Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), survenue en avril 2011.


Lors de ce rendez-vous avec la presse, Justin Koné Katinan a commencé par rappeler les événements historiques entourant la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d'Ivoire. Il a mis en avant le contexte politique tendu de l'époque, marqué par des affrontements entre les partisans de Laurent Gbagbo et ceux d'Alassane Ouattara, ainsi que l'intervention de la communauté internationale.


Katinan a ensuite analysé en détail les dépositions des responsables de la BCEAO et des banques commerciales, démontrant qu'aucun vol n'avait été commis pendant la période de la réquisition des fonds de la BCEAO.


 

"Il est clair que les fonds utilisés pour payer les salaires des fonctionnaires étaient issus du Trésor public, et non de la BCEAO", a-t-il souligné.


Le candidat malheureux du PPA-CI aux dernières élections municipales à Port-Bouët a également mis en lumière les témoignages corroborant que les vols présumés ont eu lieu après la chute du gouvernement de Gbagbo, et ont été perpétrés par les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), l'armée soutenant Ouattara. Cette chronologie des événements remet en question la responsabilité de Gbagbo dans le prétendu casse de la BCEAO.


En ce qui concerne la condamnation de Gbagbo à verser 329 milliards de FCFA de dommages et intérêts à l'État, Katinan a qualifié cette décision de "braquage financier" orchestré par l'État ivoirien à travers l'utilisation de la justice.


"Cette condamnation ne saurait constituer un obstacle à la candidature de Laurent Gbagbo à l'élection présidentielle de 2025", a-t-il affirmé.


Le PPA-CI s'est engagé à s'opposer vigoureusement à cette "forfaiture", affirmant que la justice ne doit pas être utilisée comme un instrument de répression politique.


"Nous appelons à une réforme judiciaire et à la protection des droits fondamentaux en Côte d'Ivoire", a-t-il ajouté.


 

En conclusion, Justin Koné Katinan a exhorté le peuple ivoirien à tourner la page sur les injustices du passé et à avancer vers un avenir plus stable et prospère.


"Il est temps de construire un pays où règnent la justice et l'égalité pour tous", a-t-il déclaré.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire casse de la BCEAO, Katinan fait des révélations et martèle que c'est un braquage financier de l'État ivoirien
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Lui tous les jours c'est révélation jusqu'à révélation est étonnée. Ils ne sont plus à la page et ça ne pardonne pas dans les urnes, PPA CI c'est meme pas 3%... et je ne parle pas de katinan à Port Bouet...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
ce Mr et ses camarades du PPACI , quand est ce ils reconnaitrons leur part dans cette déconfiture du pays ? pourquoi vouloir se défendre de cette manière .leur mot d'ordre : c'est de ne jamais reconnaitre leur faute .cela est vraiment inquiètent si ce parti venait un jour au pouvoir. Imaginons un jour que gbagbo revienne au pouvoir . va ton avoir la quiétude dans ce pays ? ils sont simplement décevant. vous voulez venir au pouvoir et pourtant c'est sous votre règne que la guerre est venu et ceux sont vos manière de ne jamais reconnaitre vos tords que la guerre est venue . vous insulter la justice , vous insulter le pouvoir et vous voulez qu'on inscrive Gbagbo et qui va l'inscrire sur cette liste si vous ne faites que niez votre responsabilité dans ce qui s'est passé au pays,
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter