Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'activiste Observateur ébène condamné pour diffamation et outrage sur les réseaux sociaux à 12 mois de prison dont 6 mois ferme
 

Côte d'Ivoire : L'activiste Observateur ébène condamné pour diffamation et outrage sur les réseaux sociaux à 12 mois de prison dont 6 mois ferme

 
 
 
 13297 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 avril 2024 - 16:26

Observateur Ébène



Le verdict du procès de l'activiste Observateur Ébène est connu. Le procès hautement médiatisé qui a captivé l'attention de M. Florent Kouakou Amani connu sous le pseudonyme d'Observateur ébène a été prononcé par les juges ce mardi 23 avril 2024.


Celui qui s'est illustré de la plus mauvaise manière sur Internet a été confronté à la rigueur de la justice aujourd'hui.


Le tribunal d’Abidjan-Plateau a prononcé un verdict sans équivoque, condamnant l'accusé à une peine de 12 mois de prison, avec 6 mois ferme et 6 mois avec sursis.


 

L'affaire a ses racines dans une série de publications virulentes sur les réseaux sociaux, où Observateur ébène a pris pour cible Marie-Paule Adjé, une chroniqueuse et une femme d’affaires. Accusé de diffamation et d'outrage, Observateur ébène a dû répondre de ses actes devant la loi.


La sentence, annoncée par le juge, comprend également une amende significative de 5 millions de FCFA à l’encontre de l’accusé, somme destinée à l'État de Côte d’Ivoire en réparation du préjudice subi. De plus, Observateur ébène est tenu de verser symboliquement un franc à sa victime, Marie-Paule Adjé, en signe de reconnaissance de la douleur infligée par ses actions.


Les chefs d'accusation qui pèsent sur Observateur ébène sont graves et révélateurs des dangers de l'abus des réseaux sociaux. L'émission d'expressions outrageantes et la diffusion de données portant atteinte à l'honneur et à la dignité d'une personne sont des actes qui ne peuvent être tolérés dans une société civilisée.


Ce verdict envoie un message clair : la diffamation et l'outrage sur les réseaux sociaux ne resteront pas impunis. La liberté d'expression est un droit fondamental, mais elle est également assortie de responsabilités. En violant ces responsabilités, Observateur ébène a dû faire face aux conséquences de ses actions devant la justice.


L'issue de ce procès marque un tournant dans la lutte contre la diffamation en ligne et réaffirme l'importance de protéger la réputation et la dignité de chaque individu, même dans l'ère numérique. En condamnant Observateur ébène, le tribunal envoie un message fort : la diffamation n'a pas sa place dans notre société, et ceux qui en abusent seront tenus pour responsables de leurs actes.


 


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'activiste Observateur ébène condamné pour diffamation et outrage sur les réseaux sociaux à 12 mois de prison dont 6 mois ferme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter