Côte d'Ivoire Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Protection de la faune, la nouvelle loi prévoit des peines plus corsées contre les infractions et propose des actions pour mieux protéger les éléphants
 

Côte d'Ivoire : Protection de la faune, la nouvelle loi prévoit des peines plus corsées contre les infractions et propose des actions pour mieux protéger les éléphants

 
 
 
 1557 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 avril 2024 - 11:27

Les députés membres de la Commission recherche, science, technologie et environnement de l’Assemblée nationale ont examiné puis adopté à l'unanimité, ce mardi 23 avril 2024, les projets de lois sur la nouvelle gestion de la faune et la protection des éléphants en Côte d’Ivoire que défendaient, Laurent Tchagba, ministre des Eaux et Forêts.


Dans ses explications, l’émissaire du Gouvernement a confié aux députés que la loi n° 65-255 du 4 août 1965 relative à la protection de la faune et à l'exercice de la chasse, ainsi que l'arrêté n° 03/SEPN du 20 février 1974 portant fermeture de la chasse ont montré leurs limites, d'où cette révision.


Selon lui, la nouvelle loi a pour effet, de pallier les insuffisances de la loi de 1965 en mettant à jour la définition de la faune qui n'exclut désormais plus de groupes d'animaux sauvages. 


Ce projet de loi ouvre la gestion de la faune à d'autres acteurs, notamment les populations, les collectivités territoriales et le secteur privé. Il prévoit en outre, un moyen de contrôle de la bonne gouvernance du secteur faune au travers de l'observation indépendante et institue de nouveaux types, tels que les sanctuaires de faune, les centres de sauvegarde, les ranchs d'élevage de faune, les jardins zoologiques et les zones cynégétiques ou zones de chasse.


En matière de poursuite et de répression des infractions sur la faune sauvage, le nouveau projet de loi revalorise les peines et les rend conformes aux exigences internationales en ce qui concerne les atteintes sur les espèces de faune menacées d'extinction.


 

Concernant la protection de l’éléphant, le ministre des Eaux et Forêts a déclaré que le projet de loi vise à soutenir et à encadrer les engagements et actions qui tendent à éviter la disparition de l'éléphant de la Côte d'Ivoire. Laurent Tchagba propose des actions innovantes en vue de restaurer les habitats des éléphants et garantir à long terme leur sauvegarde et institue des sanctuaires d'éléphants, pour favoriser  plus de protection et d'attention à l'endroit de ces animaux.


« Ce projet de loi de 63 articles en six titres est un plan Marshall qui institue des sanctions pénales assez dissuasives, introduit la création de centre d'informations sur l'éléphant, sa protection dans les programmes scolaires et des compensations financières des dommages causés par les éléphants », a-t-il insisté.


En définitive, le ministre des Eaux et Forêts estime qu'il « était important de proposer un document juridique à la sagacité des députés pour pouvoir travailler sur le terrain ».


 

« Nous sortons avec les deux textes adoptés à l’unanimité. Nous ne pouvons que nous féliciter et également les députés pour le soutien et conseils pour bien mener les missions conviées par le président de la République, Alassane Ouattara. L’éléphant est un symbole en Côte d’Ivoire et cet animal étant en disparition, il faut pouvoir vite se rattraper pour que l’éléphant puisse rebondir, comme la Côte d’Ivoire a pu rebondir pour être sur le toit de l’Afrique lors de la CAN », s’est réjoui Laurent Tchagba au terme de cette séance parlementaire.

Notons que la Côte d'Ivoire est représentée par l'éléphant. L'éléphant est représenté dans les armoiries du pays en couleur argentée et donne son nom aux équipes nationales du sport.


Le pays est passé d'environ 3 000 éléphants dans les années 1970 à environ 1.100 espèces dans les années 1990, puis à environ 500 individus depuis 2020. Le pays a perdu 83 % de sa population d'éléphants depuis l'indépendance.


 

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Protection de la faune, la nouvelle loi prévoit des peines plus corsées contre les infractions et propose des actions pour mieux protéger les éléphants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter