Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Gouvernance et performance des entreprises publiques, les critères d'évaluation du Prix d'Excellence, revus
 

Côte d'Ivoire : Gouvernance et performance des entreprises publiques, les critères d'évaluation du Prix d'Excellence, revus

 
 
 
 2493 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 mai 2024 - 16:33

les participants au séminaire (Ph KOACI)



Les critères d'évaluation du prix d'excellence des entreprises publiques ont été revus.


Hier mardi 14 mai 2024, l’hôtel Belle Côte à Abidjan, Cocody, a accueilli un séminaire organisé par la Direction générale du Portefeuille de l’Etat. 


Cet événement avait pour objectif de valider les critères d’évaluation de la 6ème édition du Prix d’Excellence de la Gouvernance et de la Performance des entreprises publiques et des agences d’exécution. 


À l’ouverture des travaux, le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, a insisté sur l'importance de revisiter les critères de ce prix devenu un indicateur clé de la qualité des entreprises publiques. Il a souligné la nécessité de cet exercice pour s'adapter aux évolutions constantes en matière de gouvernance et d’administration des entreprises. 


Ce séminaire a rassemblé des représentants d'entreprises et d'agences d’exécution qui ont été invités à donner leur avis sur les critères proposés. Ces critères, élaborés par un comité technique avec l'appui du Cabinet PricewaterhouseCoopers (PWC), ont été présentés aux participants pour qu'ils puissent les analyser et apporter leurs suggestions en vue de leur amélioration et validation. 


"Je vous invite à être suffisamment participatifs, à émettre vos préoccupations, vos inquiétudes et à soumettre vos recommandations afin d’aboutir à des critères partagés par tous", a déclaré Bamba Seydou aux représentants des entreprises.


Le séminaire a également mis en lumière l’intérêt particulier que le ministre du Patrimoine, du Portefeuille de l’Etat et des Entreprises publiques, Moussa Sanogo, porte à ce prix


 

Son conseiller spécial, Salif Ouédraogo, a indiqué que l'amélioration des critères d’attribution des prix est essentielle pour renforcer la crédibilité de ce prix et éviter toute routine. Il a affirmé que des critères consensuels permettront d'éviter toute contestation lors de la publication des résultats. Salif Ouédraogo s'est réjoui de l'intérêt croissant des dirigeants sociaux pour ce prix, traduisant leur engagement à améliorer continuellement leurs performances.


Selon une note d'information, les cinq premières éditions de ce prix ont déjà engendré des progrès significatifs dans la mise en place d’outils de partage et de gouvernance au sein de la majorité des entreprises publiques. 


Par exemple, la tenue régulière des réunions des conseils d’administration est devenue une norme, avec une moyenne de plus de quatre réunions par an et un taux de présence des administrateurs avoisinant les 90%. 


Par ailleurs, la DGPE a enregistré une forte progression du chiffre d’affaires total des entreprises publiques, atteignant 4 636 milliards de FCFA en 2023 contre 1 986 milliards de FCFA en 2020, ainsi qu'une évolution notable du Résultat Net, passé de 91 milliards de FCFA en 2020 à 229 milliards de FCFA en 2023.


Lors de cette rencontre, le bilan de la 5ème édition, remportée par le Port autonome de San Pedro, a été présenté, de même que les critères d’évaluation proposés pour la 6ème édition. 


Les discussions ont porté sur quatre prix principaux, répartis en cinq distinctions : le prix de la performance économique et financière (attribué à une entreprise du secteur marchand et à une entreprise du secteur non marchand), le prix de l’efficacité du conseil d’administration, le prix d’encouragement des sociétés en bonne progression, et le Super prix, prix d’excellence de la gouvernance.


En conclusion, ce séminaire de validation marque une étape déterminante dans la préparation de la 6ème édition du Prix d’Excellence de la Gouvernance et de la Performance des entreprises publiques et des agences d’exécution. 


Grâce à une participation active des représentants des entreprises, les critères d’évaluation seront adaptés pour refléter les dernières avancées en matière de gouvernance, renforçant ainsi la crédibilité et la pertinence de ce prix.



 

Jean Chresus, Abidjan 







 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gouvernance et performance des entreprises publiques, les critères d'évaluation du Prix d'Excellence, revus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter