Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Journées de la Diplomatie Ivoirienne, les ambassadeurs veulent faire de l'initiative, une institution d'envergure internationale pour promouvoir la destination ivoire
 

Côte d'Ivoire : Journées de la Diplomatie Ivoirienne, les ambassadeurs veulent faire de l'initiative, une institution d'envergure internationale pour promouvoir la destination ivoire

 
 
 
 2483 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 juin 2024 - 19:56



Kandia Camara, Présidente du Sénat et ancienne ministre des Affaires étrangères a lancé, vendredi 14 juin 2024, les activités de la deuxième édition de la Journée de la diplomatie ivoirienne organisée par l’Union des Diplomates de Carrière de Côte d’Ivoire (UDC-CI).


A l'occasion de cette rencontre qui a drainé plusieurs diplomates, la patronne de la 2ème édition a donné les raisons qui l'on motivé à accepter l'invitation des organisateurs.


« J’ai donc accepté de m’associer à cette journée pour vous remercier toutes et tous, quelle que soit votre position sur l’échelle des responsabilités. Sur un plan strictement personnel, le temps passé ensemble nous a permis de bâtir une aventure humaine enrichissante. Je me souviendrai toujours de ces haies d’honneur que le personnel me dédiait en certaines occasions particulières. Je conserverai de tout cela en souvenir impérissable », a d'emblée déclaré la Présidente du Sénat.


Après avoir dirigé le grand Département du ministère des Affaires étrangères pendant près de trois ans, d’avril 2021 à octobre 2023, l'ancienne ministre a rappelé à ses collaborateurs le travail qui a été fait.


« Nous avons aussi travaillé et bien travaillé, notamment sur trois points dont deux sont à l’ordre du jour aujourd’hui. Il s’agit d’abord de la reconnaissance de la dimension économique de notre diplomatie. En inscrivant cela à l’ordre des objectifs stratégiques, nous avons voulu mobiliser tous les ressorts de l’action diplomatique en matière de recherche de financements pour le développement de notre pays. Mieux, il fallait corriger une injustice qui avait cours depuis trop longtemps : celle qui passait sous silence le leadership de nos Ambassadeurs dans la mobilisation des investissements en direction de la Côte d’Ivoire. Il était temps que ces travailleurs de l’ombre soient aussi acclamés à la tribune des hommages. Le deuxième point de satisfaction est incontestablement notre contribution significative à l’aboutissement du vote de la Loi portant Statut du Corps Diplomatique par les deux Chambres du Parlement. Après sa promulgation et la prise du décret d’application, je ne doute pas un seul instant que le savoir-faire légendaire de Monsieur le Ministre Adom, permettra de préserver les acquis considérables que cette Loi contient, au bénéfice des Diplomates. Pour certains, la symphonie est loin d’être achevée. J’entends et je comprends l’impatience de ceux-là. Je voudrais juste leur rappeler que le principal, c’est le cadre juridique, à savoir la Loi elle-même et son Décret d’application. Pour un dénouement rapide de ce processus, vous saurez toujours compter sur votre Ministre qui veille au grain. Le troisième point de satisfaction, c’est la bonne santé de l’UDC-CI. Le Président Beugré, que je tiens à saluer, sait l’intérêt tout particulier que j’ai accordé à cette organisation que nous avons contribuer à porter sur les fonts baptismaux. Je me réjouis Monsieur le Ministre que vous soyez dans la même disposition », a-t-elle ensuite expliqué. 


Tout en félicitant l’Union des Diplomates de Carrière de Côte d’Ivoire (UDC-CI) pour l’organisation de cette deuxième Journée de la Diplomatie Ivoirienne, elle a souhaité enfin bon vent à l’UDC-CI pour une diplomatie Ivoirienne au service de la Côte d’Ivoire conquérante sur la scène internationale.


L’idée de la JDI a également trouvé un écho favorable auprès des membres du corps diplomatique accrédités en Côte d’Ivoire. Selon M. Beugré, président de l’UDC-CI en 2022, l’Ambassade de la République populaire de Chine et la Représentation permanente de la CEDEAO ont adhéré au projet en prenant une part active à l’évènement. « Leur participation consiste à présenter au grand public des éléments tangibles de leur contribution au développement de la Côte d’Ivoire et de donner un aperçu de leurs atouts culturels et gastronomiques », a-t-il précisé.


Pour cette deuxième édition, comme l'a indiqué le Président, l’Ambassade de la République populaire de Chine est encore présente ainsi que la participation des représentations diplomatiques de l’Arabie Saoudite, du Maroc, du Japon, du Brésil, de la Turquie, de l’UEMOA, de l’OIM, de l’UNESCO et du CAMPC. 


 

Selon lui, dans les perspectives de l'Union, à terme, elle proposera à sa tutelle un projet d’envergure internationale, afin que les Journées de la Diplomatie Ivoirienne deviennent pour le Ministère des Affaires Etrangères ce qu’est le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales pour les Ministères en charge de l’Agriculture et des Ressources animales.


« Monsieur le Ministre, cher Parrain, nous savons compter sur Votre Excellence, afin que le Ministère des Affaires Etrangères s’approprie ce projet en le présentant en conseil des ministres pour en faire une institution contribuant au rayonnement de la Côte d’Ivoire conformément à la vision de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, décliné dans le Programme National de Développement (PND) », a-t-il ajouté.


La deuxième édition des JDI, a pour thème : « Diplomatie et stratégies de promotion de la Côte d’Ivoire pour une action nationale plus performante : bilan, enjeu et perspectives ».


« Auguste assemblée, l’objectif visé par le choix de ce sujet est de rechercher une synergie des actions pour mieux promouvoir la destination ivoire et le label made in Côte d’Ivoire », a souligné, M. Beugré.


Au cours de cette cérémonie d'ouverture, l'UDC-CI a annoncé que les Diplomates émérites seront célébrés à l’occasion de la « Nuit de l’Excellence », demain samedi 15 juin 2024 à partir de 19 heures 30 minutes à la patinoire du Sofitel Hôtel Ivoire.


En plus des prix spéciaux, quatre grands prix seront décernés dans les catégories suivantes, Prix LOROUGNON PLACIDE du Meilleur Jeune Diplomate, Prix MADELEINE CHICAYA du Leadership Féminin, Prix CLAUDE BEKE du Meilleur Manager au Département central, Prix ESSY AMARA du Meilleur Manager des Services extérieurs. «Tous ces prix visent à créer une saine émulation et à renforcer la cohésion au sein de notre administration pour des ressources humaines de qualité afin d’obtenir une meilleure productivité, car un agent démotivé ne produit plus », a conclu, le Président.


Parrain de cette 2ème des Journées de la diplomatie ivoirienne, Léon Kacou Adom, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, s’est fait représenter par Wautabouna Ouattara, son ministre délégué.


Les journées visent à mettre en lumière les actions extérieures du Gouvernement mais également celles des maillons essentiels que sont les diplomates. Elles ont pour objectif de montrer l’action de la Diplomatie ivoirienne et des autres acteurs nationaux dans la promotion de la Côte d’Ivoire. Elles répondent à la nécessité de coordonner toutes les Stratégies pour mieux promouvoir le « Label ivoire » ainsi que la « Destination Ivoire ».


 

Selon le ministre délégué, ces journées s’inscrivent dans l’ambitieux programme du Président de la République : « une Côte d’Ivoire solidaire » dont le quatrième pilier repose sur une administration performante et plus engagée. 


« Les différentes articulations de ces journées ont pour but, d’une part, de faire la démonstration des atouts et valeurs de notre pays, et d’autre part, de mettre en exergue le rôle de l’action extérieure dans la mobilisation des ressources financières internationales, en faveur du développement économique et du rayonnement de la Côte d’Ivoire. Elles permettront ainsi de vulgariser les actions de la diplomatie ivoirienne, tant au plan national qu’au plan international, et de faire connaître au grand public le métier de diplomate. Il s’agira, entre autres, d’indiquer les secteurs clés et les actions indispensables à la promotion d’un pays, de décliner les missions et les actions de l’outil diplomatique et de montrer, le cas échéant, la nécessité de détacher des diplomates auprès des Institutions de la République et autres Administrations, pour assurer le suivi constant de nos engagements internationaux », a-t-il soutenu.


Estimant que le diplomate doit faire face à différents enjeux politiques, scientifiques, culturels ou économiques, pour Wautabouna Ouattara, il doit réussir à améliorer voire régler des situations en négociant des arrangements.


« Nous estimons pour ce faire, que le diplomate a besoin de travailler dans des conditions socialement sécurisées. C’est en cela que l’application effective du nouveau statut du diplomate sera une réponse objective aux principales attentes notamment, l’accès à l’immobilier et la question de l’obtention d’une assurance maladie pour les diplomatiques. Le gouvernement ivoirien est parfaitement conscient de ces défis et prendra ses responsabilités en vue de les relever », a assuré, le représentant du ministre Adom.


Wassimagnon





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Journées de la Diplomatie Ivoirienne, les ambassadeurs veulent faire de l'initiative, une institution d'envergure internationale pour promouvoir la destination ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter