Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : La CPI réclame Iyad Ag Ghaly, le chef «invisible» du GSIM
 

Mali : La CPI réclame Iyad Ag Ghaly, le chef «invisible» du GSIM

 
 
 
 1373 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2024 - 11:50

Iyad Ag Ghali



La Cour pénale internationale a annoncé qu'elle recherchait activement  Iyad Ag Ghali, l'un des principaux chefs djihadistes du Sahel, pour des crimes de guerre et crimes contre l'humanité .


L’émir du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) l'un des plus puissants groupes djihadistes sahéliens, est réclamé par la Cour pénale internationale pour son rôle présumé dans les atrocités commises à Aguelhok et Tombouctou au Mali, entre 2012 et 2013, alors qu’il était le leader du mouvement Ansar Eddine.


Lyag Ag Ghaly ,chef invisible mais influent dans la région est suspecté d’être responsable de crimes de guerre, notamment de meurtre des soldats hors de combat à Aguelhoc ,viol, esclavage sexuel et toute autre forme de violence sexuelle, et d’atteintes à l’intégrité corporelle.


 

La CPI a annoncé qu’elle le recherche depuis 2017.


« La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale a, à la demande du Procureur, rendu public le mandat d’arrêt à l’encontre d’Iyad Ag Ghaly », a indiqué la CPI dans un communiqué, précisant que le mandat d’arrêt avait été demandé par le procureur a été délivré sous scellés le 18 juillet 2017." indique le communiqué .


La Cour a demandé au greffe de préparer une demande de coopération pour l’arrestation et la remise du suspect, et de l’adresser aux autorités compétentes de tout État pertinent et/ou toute autre autorité pertinente.


 

Connu aussi sous le nom d’Abou Fadl , Iyag Ag Ghaly est le troisième Malien à être ciblé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis depuis le début de l’insurrection djihadiste dans le nord du Mali.


Touareg de la tribu des Ifoghas, a fait ses armes au sein de la Légion islamique libyenne dans les années 1970 avant de s’impliquer dans les rébellions maliennes et de devenir djihadiste.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : La CPI réclame Iyad Ag Ghaly, le chef «invisible» du GSIM
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter