Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Elle s'adonnait à l'escroquerie sur Internet
 

Côte d'Ivoire : Elle s'adonnait à l'escroquerie sur Internet

 
 
 
 11727 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juillet 2024 - 12:38

La suspecte (DR)


Une dame a été interpellée par les services de la Plateforme de Lutte Contre La Cybercriminalité (PLCC) de la Police Nationale.


Elle est suspectée d’escroquerie sur internet. Voici les faits rapportés qui ont suscité à son interpellation.


NAM et STN ont judicieusement choisi le réseau social TikTok comme canal pour promouvoir et vendre leurs produits, en l'occurrence des mèches de cheveux humains. 


En exploitant cette plateforme, elles peuvent atteindre un large public et susciter l'intérêt à travers des vidéos créatives et engageantes. TikTok permet non seulement de présenter les produits de manière visuelle et attractive, mais aussi d'interagir directement avec les clients potentiels, renforçant ainsi la confiance et l'engagement. 


 

En outre, pour optimiser l'efficacité de leur entreprise, NAM et STN ont choisi d'utiliser les services de livraison. 


Contre toute attente, NAM et STN ont rapidement été confrontées à des arnaques. Pour être mieux situées, elles se sont rendues à la PLCC pour porter une plainte.


Les investigations menées par la PLCC, soutenue par le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN), ont conduit à l’interpellation de MGE. Lors de son audition, MGE a reconnu les faits sans difficulté majeure. 


Elle a admis avoir commandé des perruques avec NAM qui lui ont été livrées, mais elle n'a pas pu effectuer le dépôt initial prévu, affirmant avoir perdu son téléphone et le contact nécessaire pour ce dépôt par la suite. 


 

Concernant une autre commande auprès de Dame STN, elle a également confirmé avoir effectué cette commande. 


Le préjudice financier résultant de ces actions s'élève à 480 000 francs CFA. MGE suspectée d’escroquerie sur internet a été conduite au Parquet pour répondre de ses actes.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Elle s'adonnait à l'escroquerie sur Internet
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter