Logo Koaci
 
 
 
Cameroun : Le parti du «prisonnier Kamto» annonce d'autres marches, l'administration s'oppose aux manifestations du pouvoir et de l'opposition
 
Manifestants du Mrc Search Mrc à Bafoussam (Ouest)

© koaci.com – vendredi 1er Février 2019– Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) annonce des marches "pacifiques" samedi malgré l’arrestation des membres de son directoire national dont son leader Maurice Kamto.

L’appel aux marches "pacifiques" est lancé par Mamadou Mota, le premier vice-président du parti.

A Yaoundé, le préfet Jean Claude Tsila a interdit les « marches de revendications, de protestations, ou de désapprobation » projetées les 1er, 2, 8 et 9 février 2019.

A Douala, les sous-préfets des différents arrondissements ont également interdit les manifestations des partis politiques.

Les autorités administratives évoquent « la préservation de l’ordre public.»
Le 2 février, Mamadou Mota, premier vice-président du Mrc Search Mrc a appelé les militants du MRC à marcher "habillés" en blanc, les mains nues.

Les militants du rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc, au pouvoir, souhaitaient manifester pour désapprouver les « revendications » du Mrc Search Mrc concernant un prétendu holdup électoral près de 4 mois après l’élection du 7 octobre 2018.

Pour rappel, les membres du directoire national du Mrc Search Mrc ont été arrêtés lundi soir à Douala lors d’une réunion après des manifestations de samedi 26 au cours desquelles 6 personnes ont été blessées et 117 autres interpellées.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
3566 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 01/02/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login