Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Mis aux arrêts pour avoir exigé 250 f pour accéder à la plage municipale de San-Pédro
 
Ticket d'accès à la plage Search plage à San Pedro Search San Pedro (ph KOACI)

© koaci.com - Lundi 14 Janvier 2019 - En visite le Mercredi 02 Janvier dernier sur le littoral au quartier Balmer qui abrite les établissements hôteliers et les plages, en vue de s'imprégner de l'état des espaces publics maritimes, le maire Anoblé Félix, qui aurait découvert de graves manquements dans l'occupation et la gestion du domaine public maritime, a pris des décisions pour mettre fin à ces pratiques, comme rapporté à KOACI par une source sur place.

Un groupe de jeunes, appelé plagistes, sans autorisation ou de permis de concession,a fait mains basses sur la plage Search plage municipale pour instaurer un droit d'entrée de 250 fcfa par personne.

Ulcéré par cet état de fait séance tenante, le maire Anoblé Félix Search Anoblé Félix a ordonné la démolition des barrages à l'entrée de la plage Search plage municipale et a mis en garde les auteurs de tels agissements.

« Cette plage Search plage est un espace public. On ne paie rien pour y accéder. Arrêtez de spolier les populations de leur droit de venir se divertir en bordure de mer.» avait martelé le maire Anoblé.

Des jours plus tard, l'arrêté municipal interdisant aux jeunes qui exploitent la plage Search plage municipale de San-Pedro de ne plus faire payer de l'argent aux usagers désireux de venir se divertir ou se détendre sur cette plage Search plage publique, a été violé par des plagistes récalcitrants. Pourtant, la plage Search plage municipale ne serait rien d'autre que la propriété de la collectivité. Bien qu'informés du caractère illégal de leurs activités de perception de devises sur un espace qui n'est pas le leur, des plagistes véreux, continuaient de racketter les usagers de la plage Search plage municipale.

Selon des témoignages recueillis à la plage, des usagers ont affirmé avoir payé 250 fcfa afin d'avoir accès à la plage.

Déterminé à mette fin aux activités illégales des plagistes, la gendarmerie nationale, sur plainte de la mairie, le propriétaire légal de la plage Search plage municipale, a mis aux arrêts plusieurs plagistes indélicats dans la soirée d'hier Dimanche 13 Janvier.

Approché, Big Dez, chef des plagistes a regretté l'arrestation de ses amis. Cependant, il implore la clémence du maire afin que ses amis soient remis en liberté. « Il faut que nous nous asseyions pour trouver un terrain d'entente...» a plaidé Big Dez.

T.K.EmileClick to enlarge
Côte d'Ivoire : Mis aux arrêts pour avoir exigé 250 f pour accéder à la plage municipale de San-Pédro
 
 
13936 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 14/01/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Andyko
 
Quel terrain d'entente ? Tu mérites la prison comme tes camarades indélicats. On vous dit accès libre mais à cause du faineantisme vous volez les populations !
 
 
 
See his contributions
 
Mode opératoire des militants écervelés du RDR. L'autre facette l'invasion microbienne.
 
 
 
See his contributions Oboba
 
Celui qui merite la prison c’est pas le voleur de 250 c’est celui qui nous a promis l’ecole gratuites et les accouchements gratuits. Voila LE vrai voleur.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Y a des années on m a fait la même choses a port bouet j avais trop honte avec des cousins venu de France on voulait allez se baigne j ai dit quittons la on est allé a bassam tranquille souvent je dis ce genre de gars doit être bien daba il batte le commerce le tourisme dans une ...
Y a des années on m a fait la même choses a port bouet j avais trop honte avec des cousins venu de France on voulait allez se baigne j ai dit quittons la on est allé a bassam tranquille souvent je dis ce genre de gars doit être bien daba il batte le commerce le tourisme dans une zone faut les daba fort moi j ai pas le time ce qui est certain il ont pas eu mon warry
 
 
Read more
See his contributions Manuel225
 
Des vieux poilus au lieu de chercher à travailler, racketent la pauvre population. Quel est l'exemple que vous donnez à vos enfants et aux jeunes ?
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login