Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'ivoire : Immigration,  3518 ivoiriens résident de façon régulière dans le royaume d'Espagne
 

Côte d'ivoire : Immigration, 3518 ivoiriens résident de façon régulière dans le royaume d'Espagne

 
 
 
 13918 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 février 2019 - 14:26

Le Ministre Ally Coulibaly et le ministre espagnol de l’intérieur Abidjan-



© koaci.com – Vendredi 22 Février 2019 -3518 ivoiriens résident de façon régulière dans le royaume d’Espagne et « sont parfaitement intégrés », a révélé le ministre de l’intérieur du royaume d’Espagne, Fernando Grande-Marlaska Gomez, lors d’une rencontre de travail avec le ministre ivoirien de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur Ally Coulibaly.

Au centre des échanges, la question de la migration irrégulière et le renforcement de la coopération entre les deux pays. Selon Le ministre de l’intérieur du royaume d’Espagne, Fernando Grande-Marlaska Gomez 18000 migrants sont arrivés ces dernières années sur les côtes espagnoles. Parmi eux 2460 migrants en situation irrégulière « pourraient venir de la Côte d’Ivoire ».

« Nous n’avons pas de certitude sur leur nationalité, c’est pourquoi nous pensons qu’une coopération entre les deux pays pourraient aider à  les identifier » a-t-il souhaité.

A son tour, le ministre Ally Coulibaly a expliqué les efforts du gouvernement dans la lutte contre la migration irrégulière. Il a surtout indiqué que son département travaille à  faciliter, en rapport avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) le retour des migrants ivoiriens dans leur pays. A cet effet, plus de 5000 migrants bloqués en Libye ont pu retrouver leurs familles. Plusieurs centaines d’entre eux, éligibles aux projets financés par le fonds fiduciaires de l’Union Européenne ont subi des formations et sont en voie de réinsertion sociale.

Ally Coulibaly a aussi plaidé pour la réouverture du centre d’accueil d’information et d’orientation des migrants. Un projet financé par le fonds Espagne CEDEAO arrivé à  terme en 2018.

Donatien kautcha Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'ivoire : Immigration, 3518 ivoiriens résident de façon régulière dans le royaume d'Espagne
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Je vous parierai 100 euros ou son équivalent en dollar ou FCFA qu’au moins 3 quarts de ces illégaux sont des bétés et assimilés. Vraiment… Allez faire un tour en Europe. Ils y font pitié et vivent presque tous de la sécu ou programme assimilé. Et pourtant, ils font le plus de bruit… Ca fait pitié… Ils sont maudits ces gars… Quelle éducation ont-ils bien pu être inculquée par leurs parents… C’est pas vrai… Mais bon, on observe…
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
yao262@yahoo.fr
Cher ami peace 101, va t'informer au lieu d'accuser une ethnie. S'ils sont en situation régulière, tant mieux! Evite de t, attaquer aux ethnies. Revois ton langage!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Cher petit yao de yahoo… Fais-moi rire… Rassure-toi, je suis très bien informe. Au fait, je suis curieux de voir tes leçons quand les sauvages bétés et assimiles attribuent toutes sortes de qualificatifs à  nos frères et sœurs du nord. Je vois, tes émotions ne sont en branlent que lorsque l’on parle des bétés et assimilés. Plaisantin… On observe…
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter