Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Hambol, malgré la baisse du DUS, le kilo de noix de cajou acheté aux producteurs à  125 voire 150 FCFA, le produit stocké dans les maisons
 

Côte d'Ivoire : Hambol, malgré la baisse du DUS, le kilo de noix de cajou acheté aux producteurs à  125 voire 150 FCFA, le produit stocké dans les maisons

 
 
 
 8306 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 avril 2019 - 13:09

Anacardier (ph KOACI)


© koaci.com - Mercredi 17 Avril 2019 - Pour tenir compte de la baisse des cours internationaux de la noix de cajou, le Conseil a adopté le 3 avril dernier, une ordonnance portant modification du taux du Droit unique de sortie ( DUS ) sur les exportations de noix de cette matière première.


Ainsi le taux du DUS applicable aux exportations de noix de cajou actuellement de 10% conformément à  l’ordonnance n° 2018-145 du 14 février 2018 est fixé à  7 % de la valeur CAF.


En prenant cette mesure, le Gouvernement ivoirien espérait que le prix du kilogramme bord champ d’anacarde pour la campagne commerciale en cours fixé à  375 FCFA allait être respecté par les acheteurs.


Malheureusement le constat est autre chose sur le terrain. Dans la région du Hambol, comme constaté par KOACI sur place la semaine dernière sur le terrain, cette mesure n’a aucun effet pour le moment. 


Les producteurs rencontrés, ont pour la plus part, leurs productions sous la main. Ce sont des tonnes de produits qui sont stockés dans les maisons en attendant d’éventuels acheteurs.


 
Alors que la campagne commerciale tire allègrement vers sa fin, les producteurs désemparés ne savent plus à  quel Saint se vouer surtout à  la veille de la célébration de la fête de la Pà¢que prévue dans moins d’une semaine. 


Le département le plus touché par la mévente des noix de cajou liée à  la chute du prix et à  la rareté des acheteurs, est celui de Niakara. 


Selon les témoignages recueillis sur place dans la sous-préfecture de Arikokaha, le kilogramme de noix de cajou se négocie entre 125 et 150 FCFA.


Les producteurs qui nous ont approché ont affirmé que tous les villages de cette jeune sous-préfecture sont concernés par cette situation de mévente.


«Nous ne comprenons rien. En plus de la baisse drastique du prix du kilogramme de noix de cajou, les acheteurs sont devenus rares, » a déploré un producteur d’Arikokaha du nom de Coulibaly Sounaga qui a en sa possession plus de 2 tonnes stockés dans un coin de sa maison.


« Tous les producteurs sont dans la même situation, que tu sois les villages de Badiokaha, Niangbo, Nangoniékaha ou encore à  Fonlonkaha, » a précisé notre interlocuteur. 


 
Selon lui, ce sont les produits de premier choix qui sont en ce moment stockés dans les maisons en attendant preneurs. 


«Certains bradent leurs productions à  125 le Kilogramme pour se payer de quoi à  manger, » a mentionné M. Coulibaly qui se dit désespéré de la situation que connaît les producteurs d’anacarde, cette année.


Tout en appelant les autorités à  se pencher sur la situation des producteurs, il révèle que dans certaines localités de la région du Hambol des producteurs ont la chance car leur production est acheté à  200 FCFA le kilo.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Hambol, malgré la baisse du DUS, le kilo de noix de cajou acheté aux producteurs à  125 voire 150 FCFA, le produit stocké dans les maisons
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
Vous avez rêvé la solution en lieu e place de 500fr ou les acheteurs se bousculait. Le kilos d'anarcade dans un super marché avoisine 4000fr. Les armes et munitions utilisé pendant la Crise seront remboursé sur chaque kilos d'anarcade ,Café, Cacao.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kilicoly@gmail.com
Aimons notre pays. C'est pourquoi nous devons l'aider à  nous aider. Acceptons de faire des sacrifices. 150Fcfa c'est pas rien. Prochainement, ça peut passer à  1500Fcfa. Alors trêve de bavardages !
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Depuis l'année passée c'est la même situation. Mais le 31 décembre 2019 Ils viendront nous dire que depuis qu'ils là  ils ont augmenté les revenus du monde agricole. C'est le plus gros mensonge avec celui du taux de chômage qui serait de 2% ou le niveau de sécurité de la Côte d'Ivoire qui serait celui de la suisse. Bon nous sommes habitués dans tous les cas aux nombreux atalakous mensongers au point de plus y prêter attention.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter