Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Flambée des prix des denrées alimentaires
 

Cameroun : Flambée des prix des denrées alimentaires

 
 
 
 1480 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 mai 2019 - 10:13

Marché de Messassi ce mercredi matin (Ph koaci )

© koaci.com – Mercredi 22 Mai 2019– Au Cameroun, koaci a constaté une hausse vertigineuse des prix des produits alimentaires sur les marchés de Yaoundé.

Selon les habitants de Yaoundé, cette hausse des prix est "artificielle" et serait entretenue par des commerçants véreux qui font de la spéculation.

"À part le pain et quelques céréales, tous les prix des produits alimentaires sont en hausse sur nos marchés. Notamment le macabo, le plantain, la patate douce, l'igname et la pomme de terre", explique Mercedes Mbachtam ménagère de Yaoundé rencontrée ce matin au marché de Messassi une commune du premier arrondissement du Mfoundi.

"Le tas de macabos que j'achetais à  500 FCFA il y a quelques jours est vendu aujourd'hui à  1000 FCFA. Et ce tas de 1000 FCFA est moins fourni que celui de 500 FCFA. C'est également le cas pour le manioc, l'igname, la patate douce et même la pomme de terre", poursuit Mercedes.

Du côté des revendeurs l'on explique l'inflation des prix par la hausse chez les producteurs.


"Le sac de pommes de terre a augmenté au marché. Avant le sac de 120 kg de pommes de terre qu'on achetait à  15 000 FCFA est vendu à  25000 FCFA. 30 mille FCFA ou 32 mille FCFA", explique une commerçante.

D'autres commerçants évoquent la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest qui sont des bassins de production.

Selon ces commerçants la crise anglophone a des répercussions sur les prix car "les agriculteurs ont quitté leurs villages et ne cultivent plus", conséquence la production nationale est en baisse.

Inflation

L'Institut National de la statistique (INS) a constaté l'accélération de l'inflation en 2018.
Selon l'Ins le taux d’inflation s’est accéléré de 1,1% en 2018, après une évolution de 0,6% en 2017.

"Cette remontée du niveau général des prix est due en grande partie au renchérissement des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (1,2%), des articles d’habillement et chaussures (1,9%), ainsi que des restaurants et hôtels (1,7%). La hausse des prix des produits alimentaires résulte principalement de la progression des prix des poissons et fruits de mer (6,5%), des pains et céréales (4,9%), ainsi que des laits, fromages et œufs (1,9%)", lit-on dans un rapport de l'INS.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement