Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CEI, les représentants du Président de la République et du ministre en charge de l'Administration du territoire exclus à  la course à  la présidence
 

Côte d'Ivoire : CEI, les représentants du Président de la République et du ministre en charge de l'Administration du territoire exclus à  la course à  la présidence

 
 
 
 13154 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 juillet 2019 - 16:23

Phot archives 


© koaci.com – Mercredi 03 Juillet 2019 -Le conseil a adopté un projet de loi portant recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI). Il modifie la loi relative à  la composition de la CEI, apporte un meilleur équilibre dans la composition des organes de la Commission centrale, apporte un meilleur équilibre dans la composition des organes de la commission centrale du bureau et des commissions locales.

l’on note désormais au titre de la Commission centrale, le retrait des représentants de l’Assemblée nationale et du ministre de l’Economie et des finances, le retrait des deux représentants des confessions religieuses, l’augmentation du nombre des représentants de la société civile qui passe de 4 à  6 dont quatre pour les organisations de la Société civile, un pour le barreau, un pour la Commission nationale des droits de l’homme.

La réduction du nombre des représentants des partis politiques qui passe de 4 à  3. Au titre du Bureau, la réduction du nombre de postes de vice-présidents qui passe de 4 à  3, la réduction de postes de secrétaires adjoints qui passent de 3 à  2. Au titre des commissions locales, la réduction du nombre des représentants des partis politiques qui passe de 4 à  3.

Par ailleurs, il convient d’indiquer que le gouvernement a donné son accord pour que les représentants du Président de la république et du ministre en charge de l’Administration du territoire ne soient pas candidats au poste de Président de la Commission électorale indépendante.

Au total, sont modifiés, les articles 5, 8,9, 10,15,16,17, et 18 des lois de 2014 relatives à  la composition de la CEI.

Au terme de cette modification, la nouvelle CEI comprend désormais 15 membres pour la Commission centrale 7 membres pour le bureau et 7 membres pour chacune des Commissions locales.

Dans les détails, il s’agit de 1 représentant du Président de la république, 1 représentant du ministre de l’Intérieur, 6 représentants de la société civile (1 avocat membre du barreau, 1 représentant de la Commission des droits de l’homme, 4 représentants des ONG), 1 représentant du Conseil supérieur de la magistrature, 3 représentants du RHDP, 3 représentants du parti de l’opposition.

Enfin, la répartition de la nouvelle CEI est 1/3 pour l’Etat et le parti au pouvoir et les 2/3 sont répartis entre les organisations de la société civile et les partis de l’opposition.

Par ailleurs, dans l’ancienne commission 8 membres sur les 17 étaient des représentants de l’Etat dont 4 représentaient l’Etat et 4 les partis au pouvoir.

Le porte-parole du Gouvernement qui a donné l’information à  la presse a affirmé que cette nouvelle recomposition de la CEI fait suite à  la recommandation de la Cours africaine des droits de l’homme et des peuples.

«Au terme d’échanges inclusifs et ouverts qui se sont déroulés du 21 janvier au 26 juin 2019, les discussions ont abouti à  l’élaboration d’un rapport signé par les parties prenantes. Il a été constaté plusieurs propositions différentes tant au niveau des entités retenues pour siéger en qualité de membres de la Commission centrale de la CEI qu’au niveau du membre des représentants à  attribuer aux dites entités, » a conclu Sidi Tiémoko Touré.

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CEI, les représentants du Président de la République et du ministre en charge de l'Administration du territoire exclus à  la course à  la présidence
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
YAIRAILON
LES CONTESTATIONS SONT OUVERTES. CAR AUCUNE FORMULE NE FERA L'UNANIMITÉ OU MÊME CONSENSUS MINIMUM, LES PARTISANS DES CAMPS OPPOSÉS NE VONT JAMAIS ACCEPTER LES PROPOSITIONS DES ADVERSAIRES POLITIQUES. COMME LA MAUVAISE FOI EST LA MIEUX PARTAGÉE CHEZ NOUS, ALORS ALLONS POUR DES DÉBATS HOULEUX.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
Former votre CEI et organiser vos élections comme bon vous semble. Nous on va demander à  la même communauté inter qui a fait chier les ivoiriens des années durant au temps de Gbagbo pour une CEI consensuelle, qu'est-ce qu'elle pense de votre passage en force? Ou alors elle nous indique clairement qu'il faut prendre les armes pour être écouté comme le rdr?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
hachid
A mon avis cette CEI est acceptable et doit pouvoir rassurer l'opposition.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
En tant qu'observateur, comment ne pas remercier le gouvernement pour avoir mis à  nu les mensonges et mauvaises foi de ces opposants qui en fait n'en sont pas mais des sorcières. Nous saluons également le gouvernement pour avoir pris en compte les recommendations de la Cour Africaine avec en effet une disproportion des représents de l'état dans le modèle précédent ce que les refornicateurs au pouvoir devenus sircières aujourd'hui applaudissaient des 5 membres... On avannnnce... Le peuple votera en 2020 et il n'y aura rien. Boycottez si cela vous sied... On avvvvaaaannnce... 👉👉👉👉
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
Beaucoup de choses sont à  reprocher à  cette CEI. D'abord il n'est pas équitable que le RHDP qui un parti comme tous les autres partis, ait à  lui-seul 3 représentants alors que l'opposition d'une trentaine de partis a seulement 3 représentants. Si le RHDP s'arroge 3 représentants, le PDCI doit avoir aussi 3 réprésentants, tout comme le FPI, tout comme la MFA, Tout comme chacun des partis qui participent aux élections... Et plus les autres points revendiqués par la plateforme de l'opposition qui n'ont pas été traits...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Dmx
Pourquoi un representant du président de la république alors qu il es lui même candidat ?autent donc avoire les représentants de chaque candidat?on attent la réaction de bedié et de Gbagbo
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Le silence de Bedié et l'opposition fait tant paniquer la bande d'étrangers avec en tête mossi tchê à  la bouche tordue et les yeux à  l'envers? Vous courrez dans sacs,bandes de fils adulterins voleurs de mère qui ont honte de se recueillir sur la tombe de leur supposée mère enterrée à  williamsville malgré leur fortune et qui profanent la tombe de FHB qui n'est ni djoula,ni buki,ni malien,ni guinéens.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Houphouet4ever
Est-ce un scoop? Lol !! Le debat n'est plus a ce niveau. Les gens sont dans le dilatoire...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
On se demande où était ce dindon frontiste @dindon_mx quand le chenapan épileptique gbagba et l'état avait près de 50 pourcent des réprésentants ? Où étaient gbagba et bédié que tu attends aujourd'hui... Abruti...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter