Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Non-respect des mesures contre le coronavirus dans le secteur du transport, la police fait une importante recommandation aux clients
 

Côte d'Ivoire : Non-respect des mesures contre le coronavirus dans le secteur du transport, la police fait une importante recommandation aux clients

 
 
 
 4378 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 avril 2020 - 14:41

Le non-respect contre les mesures prises pour freiner la propagation de la maladie à Coronavirus est constaté dans le secteur du transport.


Malgré les appels du ministère, la mesure de réduction du nombre de passagers n’est pas respectée dans les taxis communaux et les minicars communément appelées Gbakas ou Massa.


Informé de cette situation, la police nationale a fait une importante recommandation aux clients. Elle invite les citoyens à ne pas emprunter des véhicules de transport en commun dont les chauffeurs ne portent pas de masque de protection.


Pour rappel, il est recommandé que trois passagers dans les taxis communaux ou Wôrô-Wôrô ; pas de passagers sur les sièges du milieu dans les Gbakas ; Pas plus de cinq passagers dans les Wôrô-Wôrô intercommunaux ; Tout motocycliste est interdit de transporter des passagers.


Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Non-respect des mesures contre le coronavirus dans le secteur du transport, la police fait une importante recommandation aux clients
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
VIGILANCE... VIGILANCE... VIGILANCE... Le serpent n'est pas encore mort...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter