Niger Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : Plainte à Paris de l'ONG Acted après l'assassinat de six humanitaires français
 

Niger : Plainte à Paris de l'ONG Acted après l'assassinat de six humanitaires français

 
 
 
 1860 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 11 août 2020 - 10:00

L'ONG Acted



 L’ONG Acted a annoncé qu’elle portait plainte à la suite d’une attaque  contre ses employés qui a fait huit morts au Niger.


 Quatre hommes et quatre femmes ont été assassinés dans une attaque ce dimanche, lors d’une excursion touristique. Parmi les victimes , six humanitaires français de l’ONG Acted qui décidé de porter plainte à Paris.


 

On va «déposer une plainte pénale pour que soit éclairci ce qui s'est passé, pour que les familles sachent ce qui s'est passé précisément, si c'est une attaque d'opportunité, est-ce que c'était planifié, est-ce que c'est quelque chose qui risque d'arriver de nouveau », a précisé l'avocat de l'ONG, Me Joseph Breham, lors d'une conférence de presse ce lundi, qui juge déplorable que les humanitaires ne bénéficient pas de protection


L'ONG Acted a par ailleurs décidé de suspendre temporairement ses activités mais ne quittera pas le pays.


Les humanitaires, rappelons le, étaient en pleine excursion à Kouré, zone touristique qui abrite les dernières girafes d’Afrique de l’Ouest lorsqu’ils ont été abattus par des individus armés à moto.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Niger : Plainte à Paris de l'ONG Acted après l'assassinat de six humanitaires français
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
mecano
Votre mise en scène pour venir occuper cette partie du Niger là, on connait ça maintenant. Pourquoi vous floutez l’immatriculation du véhicule qui a été ''bombardé'' ? N'importe quoi!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement