Afrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique :  Recettes d'Obasanjo à la jeunesse pour l'alternance
 

Afrique : Recettes d'Obasanjo à la jeunesse pour l'alternance

 
 
 
 2790 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 août 2020 - 15:53

Olusegun Obasanjo (ph)


L'ancien Président nigérian Olusegun Obasanjo a exhorté la jeunesse africaine à se rassembler et à faire usage son pouvoir électoral pour remercier l'ancienne génération de dirigeants de tous les postes de direction sur le continent.


S'exprimant hier mercredi lors d'un débat interactif virtuel organisé pour marquer la Journée internationale de la jeunesse à Abeokuta (Nigeria), l'ancien Président nigérian a déclaré qu'à moins que les personnes âgées ne soient forcées de quitter la scène politique, elles continueront à occuper les postes de direction qui ne rendent pas service à la jeunesse en Afrique. Outre les participants du Nigeria, les autres sont venus du Mali, des États-Unis, du Ghana, du Kenya et de l'Afrique du Sud.


En vue de voir l’alternance intervenir dans les pays africains, Obasanjo a déclaré dans son discours liminaire qu’« à moins que vous ne retraitiez ceux qui sont en fonction et ceux qui veulent le rester à perpétuité, certains après l'âge de 80 ans, à moins que vous ne les mettez en marge, ils ne voudront pas être démis ».


 

A l’adresse de la jeunesse qui aspire dans les pays africains pour voir d’autres personnes accéder au pouvoir, Obasanjo a clarifié sa déclaration en ces termes « le genre de changement dont je parle, dans lequel je pense que nous pouvons tous nous engager, c'est de souscrire à la constitution de partis politiques en faveur de la jeunesse ou si vous l'aimez, vous l'appelez une action positive en faveur de la jeunesse ».


Pour poser la base de la jeune génération capable d’accéder plus tard au pouvoir, il a avancé l’idée d’une « discrimination positive en faveur des jeunes ». Cette politique selon Obasanjo devra guider la jeunesse pour qu’il soit inscrit dans la constitution des partis politiques qu’au moins 50 % des membres de l’exécutif aient moins de 40 ans et que plus tard « les personnes qui devront être proposées comme candidat(es) à des postes électifs, la moitié ait moins de 40 ans.


Mais avant tout, Obasanjo a enjoint aux jeunes de prendre part activement aux activités des partis politiques en vue de siéger dans les structures décisionnelles.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement