Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Un cabinet américain accusé pour la victoire d'Akufo-Addo en 2016
 

Ghana : Un cabinet américain accusé pour la victoire d'Akufo-Addo en 2016

 
 
 
 3924 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 août 2020 - 10:26

Nana Akufo-Addo (ph)


La victoire du Président ghanéen Nana Akufo-Addo, à la présidentielle 2016 dans le pays serait due en grande partie grâce au concours d’un cabinet de conseil politique américain, en l’occurrence KRL International, fondé par K. Riva Levinson en 2007.


Open Source Investigations (OSI), qui a révélé l’information sur son site, collecte mais aussi analyse des informations collectées à partir de sources publiques ou ouvertes et dispose des journalistes d'investigation, des chercheurs et des experts en données.


D’après une publication sur son site, OSI a révélé qu’en juin 2016, le Président Akufo-Addo a signé un contrat avec KRL International, une société américaine de relations publiques, en tant que consultante en communication et politique générale pour sa campagne présidentielle. L’objectif du contrat était de « battre le Président sortant à l’élection présidentielle au Ghana».


Dans la pratique, les consultants de KRL ont aidé à élaborer une stratégie de communication en utilisant les résultats de sondages et d'autres formes de données locales, géré la surveillance des médias locaux et la coordination des messages, organisé des rencontres avec la presse étrangère, préparé le candidat Akufo-Addo à des conférences et contribué aux efforts de sensibilisation des électeurs et des observateurs des partis. .


 

Accusation de paye avec des fonds publics


Dans ses enquêtes, OSI dit avoir décelé que le cabinet KRL a été payé avec des fonds publics pour le travail qu'il a effectué pour le parti NPP au pouvoir au Ghana. OSI a par ailleurs révélé que KRL a déposé des documents auprès du ministère américain de la Justice en août 2017 et que les services de lobbying fournis par KRL en avril 2017 ont été effectués pour le compte du ministère des Finances du Ghana ».


En réaction contre cette accusation, KRL a dans un communiqué, affirmé que son travail actuel est un contrat différent avec le ministère des Finances. Il a expliqué qu'il fait participer les parties prenantes et les médias depuis trois ans et soutient la promotion de certaines politiques gouvernementales.


Selon KRL, le soi-disant OSI est un site web fantôme, créé en 2015 pour publier un contenu largement diffamatoire sur la candidate Nana Akufo-Addo et réactivé en 2020 pour servir la même cause.


Pour ce qui a servi de base aux accusations, KRL a soutenu que conformément à la loi sur l'enregistrement des agents étrangers, il « a toujours soumis des rapports opportuns et transparents au ministère américain de la Justice sur tout travail avec les gouvernements et les partis politiques étrangers ».


 

KRL, qui se dit fier de son travail au Ghana, est le cabinet international qui a été considérée comme « l’arme secrète » pour la victoire en 2005 de la première femme élue Présidente d’Afrique, Ellen Johnson Sirleaf, du Libéria. KRL a continué à travailler avec Sirleaf Johnson pendant deux mandats et est crédité d'avoir joué un rôle déterminant dans la transformation post-conflit du pays.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement