Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Opération de démantèlement des panneaux publicitaires, la Chambre des afficheurs dénonce  des violations graves par le CSP et le Ministère de tutelle
 

Côte d'Ivoire : Opération de démantèlement des panneaux publicitaires, la Chambre des afficheurs dénonce des violations graves par le CSP et le Ministère de tutelle

 
 
 
 3299 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 septembre 2020 - 15:03

Il est constaté ces derniers jours dans le District d’Abidjan une opération de démantèlement massif des dispositifs publicitaires des sociétés de régie d'affichage publicitaire implantés sur le territoire du District d’Abidjan.


Ce démantèlement massif des dispositifs publicitaires serait entrepris par le Conseil Supérieur de la Publicité et le Ministère de la Communication et des Médias, ayant pour but d’assainir et de réorganiser  le secteur de l'affichage publicitaire.


La Chambre des Afficheurs de Côte d’Ivoire (CAFCI) bien qu’elle-même et les membres qu’elle représente soient disposés au désir d’assainissement et de réorganisation du secteur, la CAFCI note que son Président en exercice Monsieur Mahama Coulibaly, n’est ni consulté, encore moins régulièrement associé aux prises de décisions et actions du Conseil Supérieur de la Publicité et le Ministère de la Communication et des Médias.



 

« Certaines régies publicitaires voient leurs dispositifs publicitaires démantelées tandis que d’autres continuent d’en implanter de manière flagrante au vu et au su de tous sans toutefois, que leurs dispositifs publicitaires ne soient impactés par l’opération d’assainissement et de réorganisation. Cette situation met en péril les activités des sociétés membres de la CAFCI et lui donne raison, quant à son appréhension dans la conduite objective par le Conseil Supérieur de la Publicité et le Ministère de la Communication et des Médias, de l'opération d'assainissement et de réorganisation du secteur de l'affichage », relève la CAFCI dans une déclaration.


En outre, cette situation et selon la chambre des afficheurs, elle  favorise un déséquilibre du jeu de la concurrence dans le secteur de l'affichage en Côte d'Ivoire, contrairement aux lois nationales et communautaires en vigueur dans l’espace de l'UEMOA en matière de concurrence.


Aussi, la CAFCI prenant ses responsabilités, proteste contre les opérations d’assainissement et de réorganisation du secteur entreprises par le Conseil Supérieur de la Publicité et le Ministère de la Communication et des Médias.


Elle interpelle vivement les autorités susvisées, ainsi que l'Etat de Côte d'Ivoire à se conformer au respect des droits des régies d’affichage publicitaires, des dispositions du décret n°2007-676 du 28 décembre 2007 portant réglementation de l’Affichage publicitaire en Côte d’Ivoire ainsi que des règles applicables en matière de concurrence et à mettre fin à toutes pratiques anticoncurrentielles dans le secteur de l'affichage ivoirien, en se conformant et en agissant strictement dans le cadre de leurs prérogatives et compétences.


Enfin, la CAFCI prend à témoin l'opinion publique nationale et internationale de sa protestation et se réserve le droit ainsi que chacun de ses membres, de saisir les instances nationales et communautaires compétentes, à l’encontre du Conseil Supérieur de la Publicité, du Ministère de la Communication et des Médias et de l’Etat de Côte d’Ivoire, pour obtenir réparation de tous les dommages résultant de cette opération d’assainissement et de réorganisation du secteur de l'affichage publicitaire.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement