Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, le GSE appelle la classe politique ivoirienne à éviter à la nation une autre crise
 

Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, le GSE appelle la classe politique ivoirienne à éviter à la nation une autre crise

 
 
 
 2542 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 septembre 2020 - 19:23

Mesmin Komoé, président du GSE (Ph KOACI)


La présidentielle s'annonce à grands pas. Cependant les inquiétudes d'éventuelles crises qui pourraient embraser le pays suite à ce scrutin continue d'alimenter les préoccupations des acteurs sociaux, dont la société civile.


Le Groupe Solidarité Égalité dirigé par Mesmin Komoé, très préoccupé par la paix en terre ivoirienne a interpellé la classe politique sur sa responsabilité dans l'édification de la paix et à d'éviter à la nation une autre guerre.


"Quand vous regardez la quasi-totalité des acteurs de la vie politique ivoirienne, depuis plusieurs années ce sont eux qui font des accords, les défont, qui proposent des lois et qui les déproposent. C'est à eux de nous dire de quoi il en retourne pour ne pas qu'on aille à une autre guerre.", a déclaré, à la bourse du travail, Mesmin Komoé, président du Groupe Solidarité Égalité, à l'occasion du lancement officiel des activités de ladite organisation.


Il estime que la Côte d'Ivoire est le bien à tous que chacun devra œuvrer pour préserver.


 

"Banissons de notre expression la violence. On n'y construit rien.", a t-il lancé à l'endroit du peuple ivoirien. 


À l'image des pays de la sous région où la société civile a joué un rôle capital dans la consolidation de la paix, le GSE entend camper en terre ivoirienne, ce rôle. Devoilant les axes de ses actions pour cette année, l'équipe dirigée par le PCA de la Mugefci entend mettre en place,de prime abord, plusieurs comités thématiques puis faire des propositions.


"Dans un premier temps c'est des propositions que nous faisons en tant que plaidoyer. Mais nous n'allons pas nous contenter que de faire des plaidoyers. Nous allons aller au delà du plaidoyer. Si les actions de masse s'imposent à nous pour indiquer aux décideurs nos préoccupations, nous le ferons.", a indiqué, dans la foulée, le président du GSE.


 

Jean Chresus 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement