Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le Mrc annonce l'arrestation des centaines de manifestants
 

Cameroun : Le Mrc annonce l'arrestation des centaines de manifestants

 
 
 
 1426 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 septembre 2020 - 05:00

 (Ph)

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) a annoncé l’arrestation des centaines de manifestants le 22 septembre dernier.


Selon le Mrc, plus de 500 manifestants ont été arrêtés par la police à Douala le 22 septembre 2020. 

Parmi les personnes arrêtées, figurent des journalistes qui ont été auditionnés puis libérés 48 heures plus tard.

Les journalistes Lindovi Njio (Nouvelle Expression), Polycarpe Essomba (RFI) et un cameraman ont été arrêtés par les forces de l’ordre à Yaoundé. Ils ont tous été libérés après leurs auditions. Le Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) a protesté contre ces arrestations.

Le SNJC, a dénoncé une « menace » pour la liberté de la presse.


Avant le début de la manifestation, Olivier Bibou Nissack porte-parole de Maurice Kamto a été interpellé à Yaoundé.

Alain Fogue, trésorier national du Mrc a également été interpellé a fait savoir le parti.


Maurice Kamto a salué les manifestations du 22 septembre. Selon l’opposant, ces manifestations ont été un succès.


 

« Les populations camerounaises sont sorties massivement exprimer leur opposition à la guerre civile dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, et au maintien d’un système électoral inique qui rend impossible l’expression démocratique du peuple camerounais », a-t-il écrit sur Twitter.

L’opposant a annoncé la poursuite des manifestations jusqu’au départ du président Biya du pouvoir.


« Une force puissante s’est levée ce 22 septembre. Elle doit continuer sa course jusqu’à l’atteinte des buts qu’elle poursuit, faute de quoi les marches pacifiques se poursuivront, pour appeler au départ du pouvoir de M. Paul BIYA et de son régime », a –t-il poursuivi.


Selon de nombreux observateurs, les manifestations organisées par le Mrc ont été un échec. Une grande désillusion. 

Elles étaient Prévues sur toute l’étendue du territoire. Seuls quelques centaines de manifestants ont pu se réunir à Douala, la métropole économique.


Ils ont été rapidement dispersés par la police. Les forces de l’ordre ont fait usage des canons à eau et de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement