Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Le Nigeria secoué par « EndSARS », la CEDEAO et Akufo-Addo critiqués au Ghana
 

Cedeao : Le Nigeria secoué par « EndSARS », la CEDEAO et Akufo-Addo critiqués au Ghana

 
 
 
 6196 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 octobre 2020 - 16:18


Illustration (ph)


Les protestations qui se poursuivent au Nigeria contre les violences policières et qui qui se sont soldées hier mardi par des morts et des blessés ne laissent plus indifférents des ghanéens qui ont demandé à Nana Akufo-Addo, le Président en exercice de la CEDEAO, à mettre un terme à son mutisme pour réagir sur la situation.


Les appels lancés au Président Akufo Addo émanent de célébrités ghanéennes et de personnalités politiques de premier plan telles que Samuel Okudzeto Ablakwa, Nana Aba Anamoah, Berla Mundi, Sandra Ankobiah entre autres.


Le député Samuel Okudzeto Ablakwa a écrit « Le gouvernement nigérian doit prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux atrocités commises contre ses propres citoyens... Les dirigeants africains doivent s'exprimer maintenant et exiger la fin de l'effusion de sang, faute de quoi des sanctions sévères doivent être imposées par l'UA et la CEDEAO ».


De son côté Citizen Yao a écrit que « le Président de la CEDEAO qui devrait restaurer paix et aider #EndSARS pense plutôt à comment gagner une élection au moment où beaucoup sont délibérément tués au Nigéria à cause d'un manifestation pacifique destinée à rechercher le meilleur pour le Nigeria ».


 

En identifiant le Président Akufo-Addo dans un tweet, la journaliste Nana Aba Anamoah a publié que « … rien sur le NIGERIA de la CEDEAO ? ».


L'actrice Yvonne Nelson a publié un tweet que « Où est l'Union Africaine (UA)? Où est la CEDEAO ?? Dirigeants ouest-africains, où êtes-vous ?? ».


L’actrice Sandra Ankobea a également twitté que « M le Président @NAkufoAddo, veuillez faire preuve d'empathie. Veuillez montrer à la jeunesse nigériane que vous vous souciez d’elle. Veuillez montrer une certaine autorité en tant que Président de la CDEAO. Je vous remercie ».


Le directeur exécutif du Réseau Ouest Africain pour l'édification de la paix (WANEP), Dr Chukwuemeka B. Eze, a fait savoir dans une entrevue radio à Accra qu'il espère que le Président du Ghana, qui est aussi le Présidant de la CEDEAO, puisse commenter publiquement la situation au Nigeria.


Contre appels et précisions 


A l’opposé de ces appels, l’expert en relations internationales, Dr Vladimir Antwi-Danso, a qualifié d'inutile la pression exercée sur Akufo-Addo pour qu'il s'exprime sur les troubles en cours au Nigéria. Il a expliqué qu’Akufo-Addo ne peut pas simplement faire une déclaration sur ces questions simplement parce qu'il préside l'organe régional.


 

En plus de cette voix contradictoire, le président de la commission des affaires étrangères au parlement ghanéen, Frank Annoh-Dompreh, a déclaré qu'il y a de discussion de haut niveau en cours entre les gouvernements du Ghana et du Nigéria sur les ramifications du mouvement « EndSARS » au Nigéria.


Au regard de la démarche diplomatique entrprise, Annoh-Dompreh a prié le public de faire preuve de prudence avec ses exigences compte tenu de la nature délicate de l'affaire en cours.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cedeao : Le Nigeria secoué par « EndSARS », la CEDEAO et Akufo-Addo critiqués au Ghana
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Le Nigeria n'est pas un "poids-plume" comme le Mali. Le Nigeria est l'un des deux Géants de l'Afrique de l'Afrique de l'ouest.... Il serait difficile à la CEDEAO de condamner ces actes au Nigeria.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement