Gambie Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gambie : Métamorphose de l'ECOMIG critiquée, 4 pays dont le Togo et la RCI candidats pour la mission de police
 

Gambie : Métamorphose de l'ECOMIG critiquée, 4 pays dont le Togo et la RCI candidats pour la mission de police

 
 
 
 2669 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 02 février 2021 - 17:21


Des soldats de l’ECOMIG (ph)


Des partis de l’opposition gambienne désapprouvent la décision du Président Adama Barrow et de la CEDEAO de prolonger le mandant de l'ECOMIG pour une période de 12 mois à compter du 1er janvier 2021 et de la transformer en une mission de police après les élections de décembre 2021.


Pour les protestataires du rang desquels on peut citer l’Alliance Patriotique pour la Réorientation et la Construction (APRC) de l’ancien Président Yahya Jammeh et du Congrès Moral de la Gambie (GMC), la prolongation du mandat de l’ECOMIG est un danger pour la souveraineté de la Gambie.


En protestant contre la décision qui a été portée par Barrow et qui va concretiser après les élections de décembre 2021, Dodou Jah, le porte-parole adjoint de l’APRC a déclaré que le Président devrait consulter l’Assemblée nationale pour avoir son avis sur une préoccupation qui touche la sécurité nationale mais a omis cette étape. De ce fait, il a estimé que cette attitude démontre le peu d’intérêt que Barrow accorde à la souveraineté nationale du pays.


Pour sa part, Mai Fatty, le leader du GMC a publié sur les réseaux sociaux que le fait d’étendre le mandat de l'ECOMIG en une mission de police est une décision inutile, malavisée et imprudente. Il a ajouté que « C'est contraire à nos intérêts en matière de sécurité nationale et sape notre souveraineté. Je suis convaincu que l’opportunité de mettre en œuvre une décision aussi défectueuse l’année prochaine sera refusée ».


 

ECOMIG vers une mission de police


L’ECOMIG, les forces de maintien de la paix en Gambie se transformeront en mission de police après l'élection présidentielle de décembre 2021. C’est une décision qui a été prise par la CEDEAO lors du 58e sommet organisée par vidéoconférence.


Quatre pays de la CEDEAO à savoir la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Sénégal et le Togo ont accepté d’envoyer des unités de police en Gambie une fois que l’ECOMIG deviendra une mission de police. La CEDEAO a en retour exprimé toute sa reconnaissance aux quatre pays cités d’avoir accepté de contribuer des Unités de Police Constituée à ECOMIG, et à l’Union Européenne pour son appui financier et technique.


Rappelons que les forces ouest-africaines sont en Gambie depuis janvier 2017 après que l'ancien Président Yahya Jammeh ait refusé de démissionner après sa défaite à la présidentielle, invoquant des irrégularités électorales. Le mandat de l’ECOMIG a été prolongé à plusieurs reprises.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Gambie : Métamorphose de l'ECOMIG critiquée, 4 pays dont le Togo et la RCI candidats pour la mission de police
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Scandale du stade de Yamoussoukro, ADO doit il remplacer le ministre des sports Danho Paulin ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Multiplication des clubs de soutien, jeu risqué pour Patrick Achi ?
 
2338
Oui
70%  
 
910
Non
27%  
 
91
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement