Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Mama, Guikahué annonce une rencontre Gbagbo-Bédié et confie qu'une alliance entre le FPI-GOR et le PDCI n'est pas à exclure
 

Côte d'Ivoire : A Mama, Guikahué annonce une rencontre Gbagbo-Bédié et confie qu'une alliance entre le FPI-GOR et le PDCI n'est pas à exclure

 
 
 
 9283 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 juin 2021 - 09:27

Guikahué et Ouégnin à Mama (Ph KOACI)


Laurent Gbagbo, après son retour donne des signaux qu'il compte bien rester dans le jeu politique en Côte d'Ivoire.


Si certains espéraient que l'ex-président ivoirien laisse la place à la jeune génération pour se mettre dans une position de "sage" et de "conseiller politique", les premiers signaux donnés par Laurent Gbagbo présagent qu'il compte bel et bien rester dans le jeu politique.


"Je suis votre soldat, mobilisé pour le combat", avait lâché Gbagbo à son quartier général de campagne de 2010 en face de ses partisans le 17 juin 2021, jour de son retour au Pays.


A Mama, où Laurent Gbagbo est allé du 27 au 28 juin se recueillir sur la tombe de sa défunte mère et rencontrer ses parents de la région du Goh (ouest), avant de passer à la phase politique de son agenda, le PDCI y était représenté par Maurice Kakou Guikahué, son secrétaire exécutif.


Cadre de la région du Goh, Maurice Kakou Guikahué ne s'est pas conté le retour sur la terre de ses ancêtres de Laurent Gbagbo.


 

Présent pour le compte de son Parti, le PDCI, Guikahué a laissé entendre que c'est d'abord en tant qu'un frère à Gbagbo qu'il a été là.


« Au-delà du discours, c’est l’événement. Comme il l’a dit, c’est un frère qui est venu d’une épreuve difficile donc au-delà de tous les clivages politiques, il fallait qu’on se comporte en frères pour venir le saluer dans son village. Ce que nous avons fait, même si ces derniers jours, il y a des rapprochements entre le PDCI et le FPI , c’était surtout en tant que ressortissants de Gagnoa que nous sommes venus le saluer.» , a-t-il dit pour commencer.


L'homme est revenu sur le rapprochement PDCI-FPI-GOR depuis Bruxelles où Gbagbo était en liberté sous conditions.


«Le Président Gbagbo m’a cité parce qu’historiquement, il est revenu là-dessus, il est FPI, je suis PDCI. Bon, il y a eu une animosité, il faut le reconnaître. L’épreuve s’est passée à un moment donné. Nous sommes allés vers lui, j’ai été un missionnaire du Président Henri Konan Bédié au moment où c’était encore difficile et il m’a vraiment bien reçu, il m’a accueilli, cela a débloqué la situation et on s’est rapproché.», a poursuivi Guikahué.


Un rapprochement PDCI-FPI qui selon Guikahué pourrait se formaliser par une alliance dans le cadre des futurs batailles électorales au Pays.


« Là aujourd’hui, c’est un rapprochement entre le PDCI et le FPI qui peut aller à une alliance, je ne peux pas présager, mais aujourd’hui, nous sommes en de bons termes. Soyez à l’écoute, peut-être bientôt les présidents Gbagbo et Bédié vont se rencontrer, ça c’est tout à fait normal. Soyez patients.», a fait savoir Guikahué à son auditoire.


 

Jean Chrésus, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Mama, Guikahué annonce une rencontre Gbagbo-Bédié et confie qu'une alliance entre le FPI-GOR et le PDCI n'est pas à exclure
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
ça n'étonne personne.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
balance 24
J’ai souvent du mal à comprendre l’entêtement de nos politiciens. Sachant que le parti au pouvoir est majoritaire à l’assemblée nationale et qu’il a une volonté d’introduire la limite d’âge dans la constitution, pourquoi ne pas commencer à préparer dès maintenant de nouveaux candidats pour les prochaines présidentielles ?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Il le faut. C'est le SEUL jeu-politique du "trio-magique-Satanique" dans notre pays depuis l'avènement du multipartisme. Il sera impossible á un candidat indépendant ou d'un petit parti politique, de gagner une élection présidentielle en RCI.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
GUNICAO
mon frère çà ne peut plus marcher. c'était possible quand les ivoiriens n'avaient pas encore vu la gestion des uns et des autres: 1ere: ADO+ GBAGBO ( RDR+FPI) front républicain en 1994 contre BEDIE au pouvoir avec ADO et GBAGBO n'ayant pas encore gouverné. Cela a marché 2eme: ADO+BEDIE contre GBAGBO au pouvoir avec ADO n'ayant pas encore gouverné. Cela a marché 3ème: BEDIE+GBAGBO contre ADO au pouvoir mais tous (BEDIE et GBAGBO) déjà ont gouvernés. Donc échec. Car il faut le comprendre les IVOIRIENS dans leur grande Majorité CHERCHENT un "MESSIE". Quelqu'un qui n'a jamais gouverné et qui a une bonne réputation. c'était le cas de GBAGBO et de ADO. Donc les IVOIRIENS ne mettront pas le pouvoir entre les mains d'anciens présidents qui ont montré leur ECHECS. Donc cette alliance ne pourra pas inquiété le ADO, à la seule condition qu'ils changent de tête et que ces partis politiques choisissent de nouvelles personnes charismatiques avec une bonne réputation sinon en 20 élections ils perdront.
 
 il y a 3 mois
SRIKABLA
@GUNICAO....... Tu te TROMPES. Cette alliance a TOUJOURS marché, et elle marchera TOUJOURS. Ton ADO ne convint que ses moutons-humains du RDR/rhdp. Le PR actuel déçoit terriblement tout bon, honnête et intelligent Ivoirien.
 
 il y a 3 mois
baryond
Le RHDP ne peut pas introduire la limite d'âge dans les conditions d'éligibilité à la présidentielle pour la bonne et simple raison que Watarat sera encore candidat en 2025. Il ne peut donc pas se tirer une balle dans le pied lui même. Cette condition ce sera pour après 2025. en plus le PDCI et le FPI avec le retour de Gbagbo auront désormais une plus grande capacité de mobilisation. N'oublions pas que Watarat ,malgré se goudrons biodégradables n'est pas aimé par la majorité d'ivoiriens. Ceux ci sont restés jusque là timorés parce que sans leader charismatique pour les mobiliser. Gbagbo de retour, c'est une autre paire de manches. C'est pour cela que Watarat hésite encore à amnistier Gbagbo de la condamnation de 20 ans du prétendu hold-up de la BCEAO.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Les gens aiment se donner de la contenance alors qu'il n'y a rien dans leur caleçon. L'alliance PDCI-FPi a été déjà observée en RCI et le RDR a l'époque était sociologiquement majoritaire (lors des élections municipales des années 2000). Faites votre alliance et on verra en 2025. Nous sommes en politique. Pendant que vous sceller votre alliance, le RHDP peaufinera sa stratégie aussi pour 2025. Qui vivra verra.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Quand il s'agit de l'alliance entre le PDCI et FPI, les ADO-moutons se mettent á trembler et bêler. Moi @SRIKAH , je parcours la RCI au moins une fois chaque année.... je peux te dire que le PR actuel, DRAMANE Ouattara n'est pas aimé par la majorité des Ivoiriens. Il est l'ombre de lui-même. Si une élection présidentielle CREDIBLE , ouvert á tous, est organisée le RDR/rhdp verra du feu.....
 
 il y a 3 mois
SRIKABLA
@Ziegler.... Acheter la conscience avec la force et des menaces, ne veut pas dire qu'on est populaire. Je donne RAISON á Gbagbo Laurent qui nous avait averti en disant ceci: " Est-ce que vous connaissez tres bien Allassane ? ". Allassane est tout sauf un democrate.
 
 il y a 3 mois
SRIKABLA
Il faudra une opposition unie pour faire tomber le grand "baobab de Sindou", mais avant tout N'zuéba et Séplou, doivent prendre leur retraite ainsi que le Roi actuel de la RCI.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Srika, ta parole ou tes pensées ne sont pas de l'évangile. Tu penses que c'est Koudou ou Bédié qui sont aimés dans toute la RCI? Si tu crois ainsi c'est que tu es un véritable plouc.
 
 il y a 3 mois
baryond
Il y a trop de vengeances/revanches entre ces trois là. Bédié soupçonne watarat d'être derrière le coup d'état de 1999, Gbagbo toujours dans le combat contre les héritiers d'Houphouët et maintenant il a une revanche à prendre contre Watarat après l'épisode de 2010/CPI et Watarat en voulant aux deux premiers d'avoir voulu l'empêcher de devenir président. Et les pots cassée de ces combats, ce sont les ivoiriens qui les ramassent au point ou actuellement, certains se regardent en chiens de faïence.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement