Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Ghana :  Accusations et avertissement de Biafrais à Akufo-Addo
 

Nigeria-Ghana : Accusations et avertissement de Biafrais à Akufo-Addo

 
 
 
 4288 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 septembre 2021 - 11:42


Une manifestation de Biafrais (ph)


Les Biafrais au Nigeria par le bais de leur groupe, le Peuple Autochtone du Biafra (IPOB), ont tiré la sonnette d'alarme sur les allégations d'arrestation, d'intimidation, de harcèlement, de torture incessante des Biafrais vivant au Ghana par le gouvernement ghanéen et ses agences de sécurité.


Dans une déclaration rendue publique hier mercredi, Emma Powerful, le porte-parole de l’IPOB a lancé un avertissement au Ghana en réaction à l'arrestation présumée de 82 membres de l’organisation au Ghana. L’IPOB a par la suite exhorté le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, à cesser de collaborer avec le gouvernement nigérian pour réprimer ceux qui portent la voix du Biafra dans la diaspora.


 

Des raisons de sa sortie, l’IPOB a déclaré dans son communiqué que son attention a été « attirée sur l'arrestation, l'intimidation, le harcèlement et la torture et l'humiliation incessantes des Biafrais vivant au Ghana par le gouvernement ghanéen et ses agences de sécurité ». Le communiqué révèle que le Ghana a arrêté 107 nigérians d'origine Igbo et en a rapatrié 25 au Nigéria, tandis que le reste n'a pu être retrouvé.


Partant des informations reçues, l’IPOB a trouvé qu’il est regrettable que « le gouvernement du Ghana se soit fait un complice volontaire du gouvernement nigérian …pour réprimer le mouvement pour la restauration du Biafra ».

Après avoir annoncé que le Ghana a arrêté environ 107 de ses membres, l’IPOB a fait savoir que « Nous recherchons 82 citoyens du Biafra au Ghana ».


De tout ce qui précède et en espérant avoir un changement de la part du Ghana, l’IPOB a conclu qu’il prie les ghanéens et les amis du Président Akufo-Addo à cesser de collaborer avec le gouvernement nigérian au risque de devenir un « ennemi perpétuel du Biafra ».


En dernières nouvelles et eu égard à un plan d’extradition de Biafrais et qui serait en vue, un avocat de l'IPOB à annoncer s'apprêter pour saisir le Ghana en vue de garantir la liberté et d'empêcher l’extradition des personnes concernées vers le Nigeria. 


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria-Ghana : Accusations et avertissement de Biafrais à Akufo-Addo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter