Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique : Les casques bleus égyptiens, blessés, prenaient la résidence du Président en « photos »
 

Centrafrique : Les casques bleus égyptiens, blessés, prenaient la résidence du Président en « photos »

 
 
 
 4330 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 novembre 2021 - 14:59

Casque bleu (ph)-


 

 Les casques bleus du contingent égyptien , blessés par des tirs de la garde présidentielle , étaient en train de prendre des photos de la résidence présidentielle , a annoncé le gouvernement centrafricain.


Dix Casques bleus égyptiens de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca) ont été blessés lundi par des tirs de la garde présidentielle à Bangui, la capitale .


Les services du président Touadéra ont accusé les militaires d'avoir pris des photos de la résidence du chef de l'Etat, ce qui est interdit et déplorent la mort d’une jeune fille de 16 ans au cours de l’incident.


Le gouvernement a rendu public un communiqué pour expliquer les faits : « Trois (03) mini-bus de la MINUSCA rentraient de l’aéroport Bangui M’poko en convoi unique à leur base située non loin du domicile du Président de la République, Chef de l’état. Un des bus se serait égaré. Le chauffeur qui semblait ne pas connaître le chemin se retrouve dans le dernier périmètre interdit, zone de sécurité de la résidence du Président de la République. ».


 

Dans le véhicule les occupants prenaient des photos de la résidence à quelle fin nous ne savons. La garde présidentielle s’en rend compte et tente d’interpeller le chauffeur qui refuse d’obtempérer en prenant la fuite. , poursuit le communiqué


Et d’ajouter : Dans sa course effrénée, il heurte mortellement la jeune fille en la trainant sur plus de vingt (20) mètres. Les éléments de la sécurité présidentielle ayant aperçu la fille sous le bus auraient fait des tirs de sommation en l’air ainsi que dans les pneus du véhicule pour le stopper mais en vain. Malheureusement ces tirs auraient occasionné des blessés dans le bus de la MINUSCA » souligne le gouvernement .


Le Gouvernement Centrafricain exige avec fermeté qu’une enquête conjointe soit diligentée afin de situer les responsabilités.


 Déployée depuis 2014 , la Minusca dont le mandat vient à échéance le 15 novembre, compte près de 12.000 militaires et représente une des opérations de maintien de la paix les plus coûteuses de l'ONU.


 

Deuxième pays le moins développé au monde, la Centrafrique, où se joue une bataille entre la France et la Russie, a été plongée dans une guerre civile sanglante après un coup d'Etat en 2013.


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métrologie volontairement suspendues par une "mafia" ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face...
 
1097
Oui
32%  
 
2220
Non
65%  
 
111
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Centrafrique : Les casques bleus égyptiens, blessés, prenaient la résidence du Président en « photos »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter