Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Election de la  FIF, des soupçons pour la mise à l'écart de Sory Diabaté pèsent sur Dao Gabala, la FIFA et la CAF saisies
 

Côte d'Ivoire : Election de la FIF, des soupçons pour la mise à l'écart de Sory Diabaté pèsent sur Dao Gabala, la FIFA et la CAF saisies

 
 
 
 9211 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 novembre 2021 - 10:59

Les dirigeants de clubs en guerre contre le CONOR-FIF mercredi à Abidjan (Ph KOACI) 



À deux mois de la fin de mission du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football (CONOR-FIF), des présidents de clubs élèvent la voix contre la présidente Mme Mariam Dao Gabala dans sa conduite des affaires.


Lors d’une rencontre avec la presse le mercredi 03 novembre 2021, ils ne sont pas partis du dos de la cuillère, pour dépeindre l’atmosphère qui règne dans le football ivoirien depuis la mise en place du CONOR-FIF, dont la mission principale, est l’organisation des élections avant fin décembre 2021.


Ces dirigeants constatent que depuis la mise en place du CONOR, aucune des décisions arrêtées n’a connu un début d’exécution afin d’aboutir à l’élection du président de la FIF tant attendu par l’opinion à la date indiquée. 


 « Il n’y a pas de volonté de la part du Comité de normalisation d’organiser les élections. Toutes les dates avancées nous laissent croire que les élections ne se tiendront pas à la date indiquée. Nous pensons que Mme Dao Gabala veut aller à la CAN 2021 au Cameroun en janvier prochain », soutiennent les présidents de clubs.


 

Ils rappellent que, la normalisation n’est pas une situation normale, la preuve, les fonds de développement du football alloués à la FIF par la FIFA, sont bloqués et pourtant, c’est l’instance mondiale qui a installé le Comité de Normalisation. « Il ne faut pas que comité de Normalisation s’éternise », soulignent-ils.


Ces dirigeants qui ne cachent pas leur soutien au candidat déclaré à la présidence de la FIF, Sory Diabaté, soupçonnent Mme Dao Gabala et ses conseillers officieux,  de manigancer pour écarter leur « champion », de la course. Ils en veulent pour preuve, le principe de l’audit diligenté contre la gestion de l’ancien Comité Exécutif (COMEX). 


« Nous n’avons pas connaissance du contenu de l’audit. Le mécanisme pour avoir accès à l’audit est clanique. L’audit mené par le CONOR est suggestif, mais pas contradictoire », relèvent des présidents de clubs et d’ajouter : « Des actes gravissimes se passent actuellement à la FIF », avant de faire une mise en garde. « On ne va jamais accepter que l’on refuse la candidature de Sory Diabaté. Il n’a jamais fait l’objet de poursuites judiciaires. Son tort, c’est d’avoir appartenu aux comités exécutifs de jacques Anouma et de feu Sidy Diallo. Désormais tous ceux qui s’attaqueront à Sory sans fournir la moindre preuve, seront poursuivis pour diffamation », préviennent-ils.


Face à ce qu’ils qualifient de complot savamment orchestré par des dirigeants tapis dans l’ombre et dont la mise en œuvre a été confiée à Mme Dao Gabala, les mécontents interpellent le président de la Confédération Africaine de Football, Patrice Motsepe, afin de ne pas laisser prospérer cette « injustice ».


Évoquant l’Assemblée General Ordinaire (AGO) du 18 septembre 2021, ils relèvent qu’elle a été entachée de beaucoup d’irrégularités et de dysfonctionnements.


« Nous avons constaté des maladresses et manquements graves contraires aux textes de la FIF sont érigés en mode gouvernance par Mme Dao Gabala », affirment-ils et de marteler. « Mais nous n’allons pas jouer les moutonniers ».


 

Les présidents de clubs annoncent avoir saisi la FIFA par courrier en date du 15 octobre 2021 avec plusieurs ampliations dont la CAF, le Premier Ministre, les Ministres de l’Intérieur et des sports ainsi que le Comité de Normalisation, etc.


L’objet de cette correspondance vise à dénoncer les « irrégularités constatées dans la tenue de l'Assemblée Générale Ordinaire (AGO) statutaire annuelle de la FIF du 18 septembre 2021 et qui annonceraient des lendemains sombres pour le football ivoirien.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
92%  
 
1
Non
0%  
 
116
Sans avis
8%  
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Election de la FIF, des soupçons pour la mise à l'écart de Sory Diabaté pèsent sur Dao Gabala, la FIFA et la CAF saisies
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ROKY
Cette Dao Gabala est une vraie fouteuse de m... et une mangeuse avec son chef de gang Danho
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Que dis-tu de ton Sorry avec ex- patron feu- Sidy Diallo le MAFIEUX ??. Ils formaient un duo de mafieux.
 
 il y a 6 mois
couly
Normal qu'ils veulent l'écarter, car c'est lui le grand favori, c'est le seul gars qui s'occupent du monde du foot, des presi de club tout ça. C'est un homme de terrain, d'expérience et de réseau.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Ils ne peuvent pas gagner Sory donc Dao, Danho, Anouma, Drogba et compagnie, cherchent un autre plan pour le battre, l'écarter par exemple. C'est lamentable mas pas étonnant vue que qu'on a vu avec le Cocan récemment.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Sory Diabaté est un corrompu-mafieux avec son ex-patron feu- Sydi Diallo. Le Foot Ivoirien n'a plus besoin de lui.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
J'adore le travail qui se fait sous la direction de dame DAO GABALA.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
Vraiment dommage. Pourquoi cette FRILOSITÉ . Faites vous vacciner contre les AUDITS si c'est ce qui vous fait peur. Quand on a bien fait ,on garde son calme face au contrôle de qui que ce soit. La Dame a été appelée au secours pour sauver une situation. Pourquoi vouloir la salir auprès des instances qui lui ont donné caution. On regroupe des amis et on crie au voleur . Que disent la plateforme de tous les présidents et tous les acteurs du foot... On se calme...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter