Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: En pleine crise intercommunautaire, le bâillonnement de l'opposition préoccupe Atanga Nji le ministre de l'Administration territoriale
 

Cameroun: En pleine crise intercommunautaire, le bâillonnement de l'opposition préoccupe Atanga Nji le ministre de l'Administration territoriale

 
 
 
 2413 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 décembre 2021 - 06:48

Paul Atanga Nji, Minat (Ph)

 

La 2e conférence semestrielle des gouverneurs s’est ouverte hier à Yaoundé la capitale du pays. Évènement majeur au Cameroun, cette rencontre qui regroupe tous les patrons des régions s’achève ce vendredi.

Au menu de la rencontre, la sécurité lors de la CAN Total Energies 2021 qui se tient du 9 janvier au 6 février prochains. Mais aussi, les fêtes de fin d’année.

Dans son discours d’ouverture, Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale (Minat, équivalent du ministère de l’intérieur), a demandé aux gouverneurs des régions de renforcer le dispositif sécuritaire pendant les deux évènements. et, de ne tolérer aucun écart de comportement.

Les pouvoirs publics souhaitent donc que ces évènements se déroulent sans heurts.

Pour Paul Atanga Nji, la situation sécuritaire du Cameroun est « globalement sous contrôle » alors que le pays est ravagé par des conflits.

 

Bâillonnement

Le patron de la territoriale en a profité pour lancer les pics au leader du Mrc qui menace de réagir aux provocations du pouvoir.

« Un homme politique promet la bagarre. Pour faire la bagarre, il faut avoir les mains et les pieds. [...] pendant la Can, aucun écart de comportement ne sera toléré.... S’il veut nous servir le vent, on lui servira la tempête. S’il veut nous servir la tempête on lui servira le tsunami », a déclaré le ministre de l’Administration territoriale faisant allusion à Maurice Kamto.

Lors d’une visite à Douala le 30 novembre dernier, le leader du Mrc avait proféré des menaces.

 « Le fait d’avoir choisi la paix, ne veut pas dire que nous fuyons la bagarre. Si on nous impose la bagarre, on fera la bagarre », avait déclaré Maurice Kamto.

Le Mrc estime que le Minat devrait se concentrer à éteindre le feu dans plusieurs localités du pays.

« Pendant qu’on attend qu’Atanga Nji annonce les mesures du gouvernement pour éteindre le feu qui brule partout dans le pays, il vient proférer les menaces à l’endroit de Maurice Kamto », a réagi le Mrc.

Sur le plan sécuritaire, le pays est secoué par le conflit dans les deux parties du Nord-ouest et du Sud-ouest, ravagées par la crise anglophone.

 Et, le conflit intercommunautaire entre éleveurs Arabes Choas et agriculteurs Mousgoum qui a déjà fait plus de 25 morts et 30 000 déplacés vers le Tchad.

S’agissant de ce conflit intercommunautaire, les pouvoirs publics disent travailler pour le retour rapide à la paix.

 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: En pleine crise intercommunautaire, le bâillonnement de l'opposition préoccupe Atanga Nji le ministre de l'Administration territoriale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article